Schmolz+Bickenbach publie les détails de son augmentation de capital

mardi, 10.12.2019

Schmolz+Bickenbach veut augmenter son capital de 325 millions de francs afin de renflouer les finances du groupe.

Dans une première étape, les actionnaires de S+B se verront offrir des droits de souscription non négociables pour les titres nouvellement émis. (Keystone)

L'aciériste Schmolz+Bickenbach (S+B) a publié mardi les détails de son augmentation de capital visant un produit brut d'au moins 325 millions de francs via l'émission de 2,95 milliards de nouvelles actions.

Dans une première étape, les actionnaires de S+B se verront offrir des droits de souscription non négociables pour les titres nouvellement émis. Dans un deuxième temps, les nouvelles actions non souscrites seront proposées sur le marché, précise l'aciériste lucernois dans un communiqué.

Lors de l'assemblée générale extraordinaire convoquée ad hoc, les actionnaires ont validé une augmentation de capital à concurrence de 2,95 milliards d'actions à trois prix d'émission possibles (0,20, 0,25 et 0,30 franc).

Ils se verront proposer le 11 décembre après la clôture de la séance boursière un droit de souscription pour chaque action détenue et pour chaque prix d'émission possible.

La période de souscription courra du (jeudi) 12 au 18 décembre midi. Les droits non exercés dans ce délai expireront sans droit à compensation.

Les actions nouvellement émises pour lesquelles aucun droit de souscription n'aura été exercé à l'échéance du délai seront allouées à l'offre internationale qui débutera également le 12 décembre et s'achèvera le 20 décembre à midi.

C'est alors que sera fixé le prix d'émission définitif, en fonction des droits de souscription exercés, du livre d'ordres (bookbuilding) constitué et en vue d'obtenir le prix le plus élevé possible. La publication du résultat de l'opération est prévue le même jour après la clôture de la Bourse.

Les titres nouvellement émis seront inscrits au registre du commerce du canton de Lucerne le 8 janvier et seront cotées et négociables sur SIX dès le lendemain.

L'actionnaire Bigpoint - aux mains du propriétaire de l'importateur automobile Amag, Martin Haefner - s'est engagé à participer à l'opération jusqu'à hauteur de 325 millions de francs, à condition de détenir à la conclusion de celle-ci au moins 37,5% du capital-actions de S+B.

L'autre condition expresse est que l'actuel actionnaire principal Liwet - véhicule d'investissement lié à l'oligarque russe Viktor Vekselberg - ne dépasse pas les 25% du capital-actions et des droits de vote au terme de l'augmentation de capital. (awp)






 
 

AGEFI




...