Neon se mesure aux néobanques les plus populaires

jeudi, 23.01.2020

Sans frais et sans maux de tête: la fintech basée à Zurich a annoncé hier renoncer à tous les frais de paiement par carte en devises étrangères.

Sophie Marenne

L’équipe de 20 collaborateurs de Neon cible une clientèle qui s’étend au-delà des “digital natives”. A l’heure actuelle, 35% des adeptes de l’application viennent de la région de Zurich et environ 80% sont des hommes.

Depuis janvier, la fintech Neon se targue d’être le premier acteur financier de Suisse à supprimer tous les frais de carte à l’étranger, y compris les majorations de taux de change. Avec ce nouveau système de tarification, la start-up basée à Zurich fait un pied-de-nez aux établissements...






 
 

AGEFI




...