Novartis: Sandoz met un terme à un partenariat de développement avec Durect

mardi, 08.01.2019

Sandoz, filiale de Novartis, met un terme à une alliance avec la société californienne Ducret.

Le partenariat porte sur le médicament Posimir (saber-bupivacaine) qui permet de réduire les douleurs après une opération. (Keystone)

Le géant pharma bâlois Novartis a mis un terme à un partenariat de développement et de commercialisation entre sa filiale génériques Sandoz et l'entreprise californienne Durect. Dans un communiqué diffusé lundi soir, la société américaine affirme que Sandoz doit lui payer une somme de dédit et qu'une procédure formelle a été engagée à ce sujet. Novartis n'avait pas répondu lundi soir à une demande de confirmation transmise par AWP.

Le partenariat porte sur le médicament Posimir (saber-bupivacaine) qui permet de réduire les douleurs après une opération. Il ne contient pas d'opiacés.

Selon le contrat conclu en mai 2016, Sandoz devait effectuer un versement initial de 20 millions de dollars avec option pour des paiements supplémentaires de jusqu'à 43 millions au franchissement de certaines étapes. Par la suite, un montant de jusqu'à 230 millions pouvait être exigible pour des étapes liées au chiffre d'affaires du médicament. (awp)






 
 

AGEFI



...