Salon VivaTech: une "volière de drones" pour présenter la Suisse

mercredi, 16.05.2018

La Suisse mise sur "une volière de drones" pour attirer l'attention du grand public sur sa maîtrise technologique lors du salon de l'innovation VivaTech à Paris.

La "volière" accueillera 11 entreprises qui produisent à la fois des drones et des systèmes de certification.

La Suisse espère faire le "buzz " lors du salon de l'innovation VivaTech, la semaine prochaine à Paris. Elle mise sur "une volière de drones" pour attirer l'attention du grand public sur sa maîtrise technologique. Cette campagne se poursuivra ensuite à Las Vegas en janvier et jusqu'à Dubaï en 2021.

"Pour ceux qui ne connaissent pas la Suisse de la 'tech', je prends l'exemple du coucou. Je leur dis que les drones suisses sont les coucous 4.0", a affirmé mercredi le chef de Présence Suisse, Nicolas Bideau, lors de la présentation à la presse du pavillon suisse à VivaTech. 

"J'aimerais que la Confédération soit davantage associée à la technologie. Je pense que le drone nous permettra d'élargir et de diversifier l'image de la Suisse auprès du grand public", a-t-il ajouté.

>> Lire en ligne notre magazine spécial entièrement dédié aux acteurs de de la Drone Valley suisse

Capacité d'innovation

Pour y parvenir, la Suisse va présenter "une volière de drones" à VivaTech, qui se tiendra au Parc des expositions du 24 au 26 mai. M. Bideau espère attirer l'attention du public et des professionnels et faire "connaître la capacité d'innovation de la Suisse". Selon lui, "l'écosystème suisse du drone est l'un des plus performants notamment dans le domaine commercial et industriel".

Le chef de Présence Suisse espère que cette volière fera "du buzz" et attirera du monde. "Pour une fois, notre savoir-faire ne finit pas dans une voiture allemande ou dans un téléphone américain, mais est développé de A à Z en Suisse", a-t-il souligné. Il mise aussi sur la réputation du "swiss made" pour faire connaître les drones.

Onze entreprises

La "volière" accueillera 11 entreprises qui produisent à la fois des drones et des systèmes de certification. Les visiteurs pourront assister toutes les heures à un spectacle avec différents types de drones. "Nous aurons le premier développé par l'EPFL et le dernier de l'EPFZ", a expliqué M. Bideau. 

Il y aura également un drone éolien, qui capte le vent en altitude, ou encore celui qui a permis de cartographier l'île de Zanzibar "à moindre coût et avec le soutien de la Banque mondiale". Une soufflerie développée par une entreprise genevoise sera également de la partie. Elle permet de certifier la capacité des drones pour voler avec du vent. 

La Suisse saisira aussi l'occasion pour présenter sa législation considérée comme "libérale" dans le domaine des drones. "Nous avons un bureau des drones à l'Office de l'aviation civile qui est en contact permanent avec l'industrie et la recherche. Il permet des essais et autorise les entreprises de développer leur produit", a souligné M. Bideau.

Cap sur Las Vegas

Un second pavillon accueillera des entreprises plus classiques dans le domaine de la technologie. "J'espère qu'elles profiteront du buzz de la volière pour se faire connaître", a expliqué le chef de Présence Suisse. Après VivaTech, la "volerie" sera présentée à la fin juin à Zurich. Elle mettra ensuite le cap en janvier sur Las Vegas pour le CES, le grand rendez-vous mondial de l'innovation et de la technologie. Elle sera présentée finalement à l'Exposition universelle de Dubaï en 2021. (ats)






 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01




...