Salaire réduit en 2018 pour le patron d'Adecco

mercredi, 20.03.2019

Alain Dehaze a vu son salaire total se réduire à 4,17 millions de francs, contre 4,2 millions en 2017.

Le bonus d'Alain Dehaze s'est contracté à 855'000 francs, alors qu'il avait atteint 1,17 million en 2017. (Keystone)

Alain Dehaze, le directeur général d'Adecco, affiche une rémunération en baisse au titre de l'année 2018. Le patron du numéro un mondial du placement de personnel a vu son salaire total se réduire à 4,17 millions de francs, contre 4,52 millions en 2017.

La part fixe du salaire du Belge est restée inchangée l'an dernier à 1,5 million de francs, ressort-il du rapport annuel dévoilé mercredi par Adecco. Le bonus de M. Dehaze, soit la part variable de sa rémunération, s'est contracté à 855'000 francs, alors qu'il avait atteint 1,17 million en 2017.

La valeur des actions remises au directeur général du groupe aux origines valdo-françaises a également décliné l'an dernier, passant en une année de 1,18 à 1,13 million de francs. L'ensemble de la direction générale d'Adecco, dont le siège est basé à Glattbrugg en banlieue zurichoise, a quant à elle perçu une rémunération totale de 20,51 millions, contre 24,28 millions en 2017.

Les administrateurs d'Adecco se sont eux partagés une rémunération d'ensemble de 4,57 millions de francs, contre 4,58 millions douze mois auparavant. Celle du président du conseil d'administration, Rolf Dörig, s'est fixée à 1,46 million, un montant équivalent à celui versé en 2017.

Pour mémoire, Adecco a vu son bénéfice net dégringoler de plus de 40% l'an dernier. Le groupe né de la fusion du vaudois Adia et de son concurrent français Ecco a même essuyé une perte au 4e trimestre 2018. (awp)






 
 

AGEFI



...