Roche: la FDA accepte d'examiner une demande d'extension pour le Venclexta

jeudi, 12.07.2018

Roche a obtenu de l'Agence sanitaire américaine (FDA) un examen de sa demande d'extension d'homologation pour une combinaison de l'anticancéreux Venclexta (venetoclax).

Le mécanisme d'action du venetoclax induit la mort programmée de cellules cancéreuses.(keystone)

Le gendarme américain des médicaments se penchera sur l'examen de l'indication contre la leucémie myéloïde aigüe (AML), associée à un agent d'hypométhylation ou une faible dose de cytarabine, en première ligne de traitement chez des patients ne pouvant suivre une chimiothérapie intensive.

Venclexta a été développé par Genentech en collaboration avec la biotech AbbVie. Il est commercialisé depuis son homologation au printemps 2016 aux Etats-Unis en commun par les deux partenaires et hors Etats-Unis par AbbVie seul. Le traitement a obtenu l'aval du régulateur européen en décembre 2016.

Le mécanisme d'action du venetoclax, induisant l'apoptose ou mort programmée de cellules cancéreuses, exempte ce médicament de toute concurrence, rappelle la Banque cantonale de Zurich (ZKB). Une indication en première ligne de traitement constituerait assurément une impulsion non négligeable pour la rentabilité de ce produit. Abbvie collectant toutefois ces revenus à l'échelle mondiale, hors Etats-Unis, Roche n'en verra guère la couleur, souligne l'établissement d'outre-Sarine.

Baader Helvea souligne à l'inverse que le seul marché américain représente déjà un potentiel de revenus d'un bon milliard de dollars par année pour ce traitement. Le courtier genevois maintient sa recommandation d'achat comme son objectif de cours de 270 francs.
A 11h00, le bon de jouissance Roche (+1,6% à 226,9 francs) caracolait toujours aux avant-postes d'un SMI en hausse de 0,43%.(awp)






 
 

AGEFI



...