Comet: René Lenggenhager quitte son poste de directeur général

vendredi, 21.06.2019

René Lenggenhager, patron de Comet, a donné sa démission pour raisons personnelles. Le président Heinz Kundert assure l'intérim.

René Lenggenhager.

René Lenggenhager, directeur général (CEO) de Comet, a démissionné de ses fonctions avec effet immédiat pour "raisons personnelles" et a décidé de "relever de nouveaux défis". Il sera remplacé à titre intérimaire par le président Heinz Kundert, a annoncé vendredi le spécialiste des rayons X, hautes fréquences et faisceaux d'électrons.
Le groupe fribourgeois a lancé "immédiatement" la recherche pour trouver un nouveau directeur général.
Parallèlement, la responsable des ressources humaines Prisca Hafner a également décidé de quitter l'entreprise, a indiqué cette dernière dans un communiqué. Elle sera remplacée à titre temporaire par Eric Dubuis, directeur de l'information.
Comet, qui publiera ses résultats à mi-parcours le 15 août, a averti que la performance financière au premier semestre ne s'était pas améliorée par rapport à la seconde partie d'année 2018, "en raison de la faiblesse persistante sur le marché des semi-conducteurs". Ce marché ne devrait pas rebondir à court terme, a averti la société.(awp)

Les changements intervenus sont appropriés avec une tendance qui reste haussière

Le départ de René Lenggenhager n’est pas surprenant. La prise de la fonction de CEO ad intérim par Heinz Kundert, président du conseil d’administration depuis deux mois, doit donner une nouvelle impulsion à Comet. Il possède une longue expérience. C’est pourquoi il a été amené par l’investisseur activiste Veraison. Heinz Kundert, qui décèle un potentiel considérable pour Comet, peut en particulier se targuer d’une très bonne performance chez VAT Group, dont il reste administrateur. Il est sans doute difficile de trouver un meilleur connaisseur ! Le changement de management qui s’opère est probablement opportun. A plus forte raison si le bas du cycle ou le creux de la vague du marché des semi-conducteurs a été atteint. Comme l’indique Michael Foeth, analyste chez Vontobel, on doit maintenant attendre une mise à jour sur la stratégie de développement de Comet qui peut inclure un recentrage potentiel du portefeuille d’affaires. Les générateurs de croissance à long terme demeurent intacts, alors même que l’environnement des semi-conducteurs reste faible à court terme, ce qui a d’ailleurs pesé sur le cours de l’action vendredi. Malgré la forte correction qui s’est produite en 2018, l’action Comet Holding demeure orientée à la hausse depuis le début 2012. En termes de multiples EV/EBITDA (valeur d’entreprise/résultat brut d’exploitation) et cours/free cashflow, l’action ne représente pas encore une aubaine. (Philippe Rey)

 

 






 
 

AGEFI




...