Rémy Cointreau: ventes semestrielles en hausse de 2,5%

mardi, 18.10.2016

Rémy Cointreau. L'activité du deuxième trimestre a été portée par les marques du groupe (+3,2%), tandis que le recul des marques partenaires (-2,8%) s'explique par la fin du contrat de distribution des marques de champagne Charles Heidsieck et Piper Heidsieck.

Dans la branche Liqueur et spiritueux, le Cointreau profite d'une demande toujours dynamique aux Etats-Unis.

Le groupe de spiritueux Rémy Cointreau a réalisé un chiffre d'affaires en hausse de 2,5% à 513,4 millions d'euros au cours du premier semestre de l'exercice 2016-17 et a confirmé mardi ses objectifs annuels.

En données organiques, les ventes ont progressé de 4,1% sur le semestre et de 7,4% sur le seul 2ème trimestre, souligne le groupe dans un communiqué.

Après un semestre "conforme aux prévisions", il indique qu'il maintient son "objectif d'une croissance de son résultat opérationnel courant sur l'exercice 2016-17 (avril-juin), à devises et périmètre constants".

L'activité du deuxième trimestre a été portée par les marques du groupe (+3,2%), tandis que le recul des marques partenaires (-2,8%) s'explique par la fin du contrat de distribution des marques de champagne Charles Heidsieck et Piper Heidsieck, selon le communiqué.

La progression de la zone Amériques "a été remarquable sur le semestre" et la croissance des ventes en Chine, Royaume-Uni, Russie et Australie "ont également contribué à la performance solide" sur la période, a détaillé le groupe.

C'est le cas notamment de la maison Rémy Martin (cognac) qui affiche une croissance interne de 5,1% de ses ventes, stimulée par les régions Amériques et un "retour à la croissance en Chine" visant surtout le haut de gamme.

Dans la branche Liqueur et spiritueux, le Cointreau profite aussi d'une demande "toujours dynamique aux Etats-Unis". "La marque commence également à se développer de manière significative en Grande Chine".

Rémy Cointreau est revenu à la croissance en 2015/16, avec un chiffre d'affaires annuel de 1,05 milliard d'euros (+9%) porté par une bonne année pour les ventes de cognac ainsi que par un rééquilibrage des ventes du groupe de la Chine vers les Etats-Unis. - (awp)


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01


...