Victoire d'Emmanuel Macron: les marchés peuvent se détendre

lundi, 08.05.2017

Réaction de State Street suite à l'élection française.

En réaction aux résultats des élections présidentielles en France, voici les analyses de Timothy Graf, directeur de la stratégie Macro de State Street Global Markets EMEA, et de Bill Street, directeur EMEA des investissements chez State Street Global Advisors.

  • Timothy Graf, directeur de la stratégie Macro de State Street Global Markets EMEA

« La victoire largement attendue d’Emmanuel Macron est désormais confirmée. Les marchés peuvent à présent se détendre vis à vis du risque politique européen, au moins pour quelques semaines. Il s’agit d’une bonne nouvelle à court terme pour les actifs à risque et l’euro mais les gains à attendre sur ce plan seront probablement plus limités qu’il y a deux semaines, compte tenu du fait que Macron a conservé une avance constante dans les sondages entre les deux tours de la campagne. Toute l’attention va maintenant se focaliser sur les élections législatives en juin. La question sera de savoir comment le mouvement politique de Macron et son nouveau parti « En Marche ! » réussiront à s’imposer dans les sondages d’ici les législatives, mais aussi sur quelles forces de coalition et quel soutien Macron pourra compter pour prendre l a direction de ce qui sera probablement un partiminoritaire ».
 

  • Bill Street, directeur EMEA des investissements chez State Street Global Advisors

« La victoire d’Emmanuel Macron permet aux marchés de respirer et de mettre temporairement de côté la politique européenne. Ce résultat, auquel s’ajoute l’accord préliminaire sur la dette grecque conclu la semaine dernière, suffira à soutenir la reprise des marchés à court terme. A plus longue échéance, on ne peut s’attendre qu’à des développements positifs, quel que soit le scénario envisagé pour la présidence Macron. En cas d’inaction de sa part, le statu quo sera certes accompagné d’une paralysie politique, mais avec un environnement extérieur favorable et des améliorations constantes de la croissance. Dans le meilleur des cas, Macron pourra compter sur un Parlement efficace et construire un partenariat avec l’Allemagne pour lancer des  réformes significatives. Cela pourrait donner une impulsion considérable aux m archés vers la fin de l’année, ce qui ne se reflète pas encore dans les cours à l’heure actuelle. Dans un cas comme dans l’autre, nous pourrionms voir les marchés se positionner à nouveau pour une normalisation accélérée de la politique monétaire de la Banque centrale européenne, en particulier si les données économiques continuent de surprendre positivement ».


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01


...