Le chocolatier Favarger inaugure une deuxième boutique à Genève

vendredi, 11.10.2019

Quelque 193 ans après sa fondation, l’artisan chocolatier Favarger inaugure ce jour une deuxième enseigne au cœur de la Cité de Calvin.

MH

Les quelque 75 m2 accueillent l’ensemble des créations de l’artisan chocolatier Favarger.

Afin d’asseoir sa présence en Suisse romande, le chocolatier Favarger ouvre une deuxième boutique rue de Rive à Genève. Cette adresse, jusqu’ici occupée par «La Bonbonnière», est un lieu de passage très prisé au cœur de la Cité de Calvin.

Le choix de cet emplacement n’est pas dû au hasard, comme l’explique Mathias Matti, directeur général de Favarger: «Nous avons sélectionné cet endroit car il jouit d’une localisation sans pareil. Il nous permet de toucher à la fois les chalands, les habitués mais aussi les touristes et les travailleurs du quartier. D’ailleurs, nous espérons que nos nouveaux voisins, principalement les hôtels et les restaurants, deviendront rapidement nos clients. Pour ceux qui ne le sont pas déjà… Bien entendu!».

Les quelque 75 m2 accueillent l’ensemble des créations de l’artisan chocolatier, de ceux qui ont fait sa réputation – Avelines et Nougalines – aux chocolats frais, en passant par les confections saisonnières et la pâte à tartiner.

Priorité suisse

Même si Favarger est déjà présent à l’international avec des partenariats situés en Europe, en Chine et aux États-Unis, sa priorité à court terme reste la Suisse: «Cette ouverture s’inscrit dans notre stratégie de développement sur le marché helvétique, à travers une présence accrue dans les grandes enseignes mais aussi via notre propre réseau de distribution. C’est sur le territoire national que nous réalisons la plus grande partie de notre chiffre d’affaires et cette nouvelle adresse vise à assurer une croissance constante et soutenue.», détaille le directeur général.

La dernière fabrique de chocolat du canton

Aux mains de Luka Rajic depuis une quinzaine d’années, la maison Favarger, basée à Versoix, a été fondée en 1826 par Jean-Samuel Favarger. Celle que l’on surnomme «la plus grande des petites maisons chocolatières de Suisse romande» est aussi la dernière fabrique de chocolat du canton de Genève. 

Une cinquantaine d’employés s’affairent à produire chaque année près de 500 tonnes de chocolat suisse, sans huile de palme.






 
 

AGEFI




...