L'or a dépassé le seuil de 1400 dollars, un record en près de six ans

vendredi, 21.06.2019

Profitant d'un billet vert plus fable et de tensions géopolitiques, l'or dépasse 1400 dollars l'once, un sommet en près de 6 ans.

Le prix de l'or a bondi d'environ 10% en juin et une once cotait 1411 dollars lors des échanges asiatiques vendredi, son plus haut depuis septembre 2013.(Keystone)

L'once d'or a passé vendredi le seuil de 1400 dollars, un plus haut en près de six ans, cette valeur refuge profitant d'un billet vert plus faible, d'inquiétudes sur la santé de l'économie et de tensions géopolitiques.

Le prix de l'or a bondi d'environ 10% en juin et une once cotait 1411 dollars lors des échanges asiatiques vendredi, son plus haut depuis septembre 2013.

"Les perspectives plutôt pessimistes pour l'économie mondiale, le conflit commercial entre la Chine et les Etats-Unis, et les tensions au Moyen-Orient sont autant de raisons de se tourner vers l'or comme valeur-refuge", a souligné Neil Wilson, de Markets.com.

La demande est montée en flèche après que la Réserve fédérale (Fed) a indiqué mercredi être prête à soutenir l'économie américaine, et donc à baisser ses taux d'intérêt, une mesure qui a pour effet de rendre le dollar moins rémunérateur et donc moins attractif pour les investisseurs.

Cette annonce est intervenue alors que les banques centrales dans le monde maintiennent ou baissent leurs taux d'intérêt pour soutenir l'activité de leur pays dans un contexte d'économie mondiale en perte de vitesse, et tandis que les investisseurs s'inquiètent des conséquences de la guerre commerciale que se livrent la Chine et les Etats-Unis.

Par ailleurs, l'Iran a abattu jeudi un drone "espion" américain, affirmant qu'il était entré dans son espace aérien, contrairement à ce qu'affirme Washington, ce qui entretient la crainte d'un conflit entre ces deux pays.

Stephen Innes, analyste pour Vanguard Markets, a également observé que "les rendements en baisse alertent toujours sur un risque de récession, tandis que le renforcement du yen est un signe avant-coureur de l'inquiétude des marchés, laissant penser que la demande va se concentrer sur les primes de risque à mesure que les risques de troubles géopolitiques
s'accroissent".

Les rendements obligataires sont orientés à la baisse. Le taux d'emprunt à 10 ans des États-Unis est notamment passé sous le seuil des 2% pour la première fois depuis 2016.

Le prix de l'or avait atteint un record à 1900 dollars l'once en 2011 durant la crise de la dette de la zone euro.

En 2013, la Fed avait fait part de son intention de commencer à réduire son vaste programme d'achat d'obligations mis en place pour faire face à la crise financière mondiale. Ce resserrement de la politique monétaire avait conduit à un renforcement du dollar, rendant l'or plus coûteux pour les investisseurs achetant dans d'autres devises.(awp)






 
 

AGEFI



...