Le secteur de l’électroménager a eu recours au chômage partiel

jeudi, 16.07.2020

Près de la moitié des entreprises actives dans le secteur de l’électroménager ont fait appel au chômage partiel. Elles sont tout autant à anticiper une détérioration de leur situation bénéficiaire.

Au troisième trimestre, 41% des entreprises interrogées par l’Association suisse des fabricants et fournisseurs d’appareils électrodomestiques (FEA) ont introduit des mesures de chômage partiel, contre 5% au premier partiel.(Image d'illustration, Keystone).

Le secteur de l’électroménager a massivement fait appel au chômage partiel pour faire face aux conséquences de la pandémie de coronavirus, mais quelques signes encourageants semblent se dessiner, a indiqué jeudi la faîtière de la branche.

Au troisième trimestre, 41% des entreprises interrogées par l’Association suisse des fabricants et fournisseurs d’appareils électrodomestiques (FEA) ont introduit des mesures de chômage partiel, contre 5% au premier partiel.

La fédération avertit cependant que cette forte différence «peut s’expliquer par le fait que l’enquête d’alors a été menée au début de la pandémie et que certaines entreprises y ont répondu avant le confinement», selon un communiqué.

Ils sont cependant 57% à ne pas envisager l’introduction de telles mesures, contre 84% en début d’année.

La faîtière a dépeint un tableau contrasté pour la période estivale: alors que 41% des sociétés sondées s’attendent à une détérioration de leur situation bénéficiaire, les entrées de commandes sont en hausse pour 34% des personnes interrogées et 50% estiment qu’elles resteront au même niveau.(ats)






 
 

AGEFI



...