Pourquoi vendre via une plateforme de crowdfunding immobilier?

mardi, 29.10.2019

Nicolas Terrier*

Nicolas Terrier.

Dans un marché immobilier où les taux d’intérêts sont historiquement bas, vendeurs comme acheteurs sont à la recherche de modèles innovants leur permettant de rentabiliser leur investissement. Le crowdfunding immobilier est une alternative qui séduit un nombre croissant de Suisses car ils peuvent désormais investir en direct dans un immeuble de rendement avec des montants plus abordables que ceux nécessaires à l’acquisition d’un bien en propriété simple ou en PPE et avec un risque dilué sur plusieurs locataires.
Mais vendre un immeuble en crowdfunding soulève de nombreuses questions: faut-il rencontrer tous les investisseurs, s’occuper des démarches auprès des intervenants comme la banque ou le notaire? De la sélection à la vente de l’immeuble, il convient d’analyser de plus près le processus de commercialisation d’un bien immobilier sur une plateforme de crowdfunding et d’en tirer les avantages pour le vendeur.

Un processus transparent

Le vendeur propose son bien avec les documents nécessaires à une analyse succincte et reçoit une lettre d’intention dans les 48 heures. Ensuite, une analyse approfondie est rapidement faite par un expert agréé afin de confirmer la valeur de l’immeuble. Si un accord est conclu, l’immeuble est ouvert à l’investissement sur la plateforme. Le temps de la vente peut varier de quelques jours à quelques semaines en fonction du montant à lever, du rendement, de l’emplacement et de la taille de l’immeuble. Une fois l’ensemble des fonds levés, le notaire est la dernière étape pour finaliser la transaction. Les fonds sont transférés au vendeur et les titres de propriétés aux nouveaux copropriétaires qui auront leurs noms inscrits au Registre foncier.

Des critères de sélection définis à l’avance

Les critères de sélection sont décisifs pour qu’une transaction soit initiée. L’emplacement joue un rôle prépondérant; le bien doit être proche des grandes agglomérations ou des principaux axes de transport pour assurer une attractivité constante. L’immeuble doit être résidentiel ou mixte avec des locataires de qualité. Il doit être entièrement ou majoritairement loué avec des loyers correspondants à la demande de marché. Le rendement brut minimum attendu dépend de l’état du marché mais aussi du risque lié à la localisation et l’état de l’immeuble.    

Des démarches facilitées pour le vendeur

Les nouvelles technologies apportent rapidité et simplicité tout au long du processus. «La vente a été rapide et efficace. Le bien a été financé en cinq jours sur la plateforme» témoigne l’ancien propriétaire d’un immeuble vendu à Avenches (Vaud). «Tout a été pris en charge par Foxstone jusqu’à la signature chez le notaire. J’ai pu suivre l’intégralité de la vente en temps réel directement en ligne. On voit la jauge avancer au fur et à mesure des investissements; c’est très transparent. La technologie a réuni 11 investisseurs que je n’ai pas eu besoin de rencontrer, mon seul interlocuteur pendant toute la durée de la vente a été l’équipe de Foxstone.»
Ce nouveau modèle offre aussi plus de flexibilité pour le vendeur qui peut garder une participation dans l’immeuble. Ces plateformes offrent plus de compétitivité puisqu’elles ne prennent pas de commission du côté du vendeur qui continue de percevoir les revenus locatifs de l’immeuble tant que le titre de propriété n’a pas été transféré.

* Transaction Manager, Foxstone






 
 

AGEFI




...