Castle Private Equity adapte son programme de rachat d'actions en cours

samedi, 28.12.2019

Pour tenir compte de l'entrée en vigueur de la loi sur la réforme fiscale et le financement sur l'AVS, Castle Private Equity étend son programme de rachat d'actions.

Le Dr. Hans Markvoort est le General Manager de Castle Private Equity.

Castle Private Equity étend le programme de rachat d'actions qui est en cours sur une seconde ligne de négoce à des rachats sur la ligne ordinaire de négoce. Simultanément, l'objectif du programme est lui aussi étendu à "des objectifs de gestion de la trésorerie en général, a indiqué la société de participations vendredi soir.

Les modifications sont liées à l'entrée en vigueur, au 1er janvier prochain, de la loi fédérale sur la réforme fiscale et le financement de l'AVS.

En mai dernier, l'assemblée générale des actionnaires avait autorisé le conseil d'administration à décider un programme de rachat d'actions via une seconde ligne de négoce ou par émission d'options put pour un montant maximum de 10% du capital-actions et dans le but de réduire le capital-actions. Sur cette base, le conseil d'administration avait décidé, dans le sillage d'un programme de rachat via options put arrivant à échéance le 12 juin, de lancer un nouveau programme via une seconde ligne de négoce.

Dans le cadre du premier programme, la société a racheté 547'654 de ses propres actions nominatives, soit 4,86% du total. Selon le programme actuellement en cours, la société peut racheter au maximum 578'598 actions à 0,05 franc de valeur nominale, soit 5,14% du capital-actions.

Jusqu'au 20 décembre, 180'653 actions avaient été rachetées sur la seconde ligne de négoce, a précisé Castle Private Equity vendredi soir. Le volume restant se monte donc à 397'945.

Le programme en cours dure encore jusqu'au 13 juin 2022 au plus tard. Le volume effectif du rachat dépend d'une part des liquidités à disposition et d'autre part de la situation du marché telle qu'elle est appréciée par le conseil d'administration.






 
 

AGEFI




...