Swiss Medical Network table sur un impact limité du coronavirus

mardi, 14.07.2020

Pour Swiss Medical Network, filiale d'Aevis qui gère les cliniques privées du groupe fribourgeois, autant le chiffre d'affaires que la rentabilité ne devraient être que faiblement touchées cette année.

Swiss Medical Network dont le principal actionnaire, Antoine Hubert, est également l’actionnaire de l’Agefi. (keystone)

Swiss Medical Network, filiale d'Aevis qui gère les cliniques privées du groupe fribourgeois, table sur un impact limité de la pandémie de coronavirus sur ses activités. Autant le chiffre d'affaires que la rentabilité ne devraient être que faiblement touchées cette année.

"En avril, notre activité était réduite à 30% et nous avions 50% de nos salariés au chômage partiel. En mai, notre activité est remontée à 70% et en juin, nous étions à 90% de nos capacités", a indiqué mardi le directeur général de Swiss Medical Network, Dino Cauzza, lors d'une table ronde avec des médias.

Cette année, le chiffre d'affaires de Swiss Medical Network ne devrait afficher qu'un "léger recul". Selon le dirigeant, "les coûts supplémentaires que nous avons eu en raison des mesures prises pour lutter contre la pandémie de coronavirus devraient être limités et ne pas peser outre mesure sur la rentabilité".

Sur les 933,2 millions de francs réalisés l'année dernière au niveau du groupe, Swiss Medical Network dont le principal actionnaire, Antoine Hubert, est également l’actionnaire de l’Agefi a dégagé des recettes nettes de 534,8 millions, en hausse de 7,7%.

"Nous poursuivons notre stratégie en matière d'investissements, mais sommes un peu plus prudents en la matière. Certains investissements sont reportés à l'année prochaine afin de gérer au mieux nos liquidités", a ajouté M. Cauzza. (awp)

 

 






 
 

AGEFI



...