Le ballon Uber se dégonfle lors de son entrée à la Bourse de New York

dimanche, 12.05.2019

Pour son premier jour de cotation, la société de transport à la demande a reculé de plus de 7%. Une éventualité largement anticipée par les investisseurs.

Levi-Sergio Mutemba

Le fait que le premier jour de négoce de la société américaine se soit traduit par une baisse importante de cours n’était pas une surprise pour la communauté des investisseurs. 

Rappelons en effet que les IPO tendent à ne devenir rentable qu’à partir de six mois en moyenne après...






 
 

AGEFI



...