Thomas Gottstein livre un plaidoyer en faveur des fusions

mardi, 22.09.2020

Pour le directeur général de Credit Suisse Thomas Gottstein la poursuite d'un mouvement de consolidation dans la branche semble inexorable, aussi bien en Suisse qu'en Europe.

Thomas Gottstein assure avoir constaté une sensible reprise de l'activité des clients en zone Asie-Pacifique. (Keystone)

Invité mardi à la conférence annuelle de Bank of Amerika (BofA), le directeur général de Credit Suisse Thomas Gottstein a profité de l'occasion pour livrer un plaidoyer en faveur des fusions. Ces opérations sont cependant devenues plus compliquées à réaliser depuis l'élaboration du concept de banques systémiques, ou "too big to fail" selon le jargon d'usage.

Reste que la poursuite d'un mouvement de consolidation dans la branche semble inexorable, aussi bien en Suisse qu'en Europe, a poursuivi le grand timonier.

Revenant sur les affaires de son propre établissement, M. Gottstein assure avoir constaté une sensible reprise de l'activité des clients en zone Asie-Pacifique.

Le dirigeant a par ailleurs reconduit inchangée la feuille de route établie pour le moyen terme, comprenant un rendement des fonds propres (Rote) de 10 à 12% et un taux de fonds propres durs (CET1) d'au moins 12%.

En plus d'un dividende au titre de 2020 étoffé d'au moins 5% sur un an, M. Gottstein a fait miroiter une reprise "aussi rapide que possible" des rachats d'actions suspendus. La décision sera prise après l'assemblée générale de novembre.

L'évènement de BofA doit encore voir passer le directeur général d'UBS Sergio Ermotti dans le courant de l'après-midi. (awp)






 
 

AGEFI



...