Martin Landolt: «Nous souhaitons obtenir une assise démocratique plus large»

dimanche, 10.03.2019

Pour le conseiller national Martin Landolt, la motion déposée par son parti - le PBD - ne vise pas à restreindre les exportations d’armes à l’étranger telles qu’elles sont pratiquées actuellement.

Maude Bonvin

«Notre motion ne prive pas le Conseil fédéral de toutes ses compétences», affirme Martin Landolt.

Le texte veut seulement inscrire dans le marbre l’interdiction de commercer avec des pays en guerre civile. Interview.

Le volume des exportations de l’industrie des techniques de défense s’est stabilisé à un faible niveau au cours de ces dernières années, que répondez-vous aux acteurs...






 
 

AGEFI



...