Chine: l'excédent commercial a baissé en 2018, sauf avec les USA

lundi, 14.01.2019

Pour la deuxième année consécutive, l'excédent commercial de la Chine s'est globalement dégonflé en 2018, tout en s'accentuant vis-à-vis des États-Unis, alors même que ces derniers sont excédés par le déséquilibre des échanges bilatéraux.

En 2018, les importations, en hausse de 15,8%, ont à nouveau progressé plus rapidement que les exportations.(Keystone)

Le géant asiatique a vu le volume de ses échanges progresser avec le reste du monde l'année dernière et "devrait conserver sa position de numéro un au monde pour le commerce de biens", a indiqué lundi un porte-parole de l'Administration chinoise des Douanes, Li Kuiwen.

Mais son excédent commercial a baissé de 16,2%, à 351,8 milliards de dollars (346 milliards de francs), selon les chiffres publiés lundi par l'Administration des Douanes.

En 2017, ce colossal excédent commercial avait faibli de 17% grâce à de robustes importations, tombant à 422 milliards de dollars.

En 2018, les importations, en hausse de 15,8%, ont à nouveau progressé plus rapidement que les exportations qui ont, elles, augmenté de 9,9%, selon les statistiques officielles.

Les exportations ont représenté 2.480 milliards de dollars et les importations ont atteint 2.140 milliards de dollars, soit un volume total des échanges de quelque 4.620 milliards de dollars.

Le volume des échanges avec les trois principaux partenaires commerciaux de la Chine, l'Union européenne, les États-Unis et les pays de l'Association des nations du sud-est asiatique, a continué d'augmenter, respectivement de +7,9%, +5,7% et +11,2%, selon les Douanes.

"Le commerce extérieur de la Chine a progressé de manière constante et des progrès ont été constatés, atteignant un volume record d'importations et d'exportations", a déclaré Li Kuiwen.

Mais, dans le détail, cela s'est traduit par une aggravation de l'excédent chinois vis-à-vis des États-Unis. Il s'est amplifié de 17,2%.

Exprimé en dollars, il s'est établi à 323,32 milliards de dollars, contre 276 milliards de dollars en 2017, avec les exportations de la Chine vers les États-Unis en hausse de 11,3% et des importations ne progressant que de 0,7%.

L'excédent commercial de la Chine et les déséquilibres induits pour ses partenaires sont un sujet de contentieux important notamment avec les États-Unis.

Pékin et Washington ont fait assaut de représailles l'un contre l'autre, via des hausses de droits de douane, ces derniers mois, jusqu'à ce qu'ils déclarent une trêve de trois mois début décembre pour tenter de résoudre par la négociation leurs différends, dont celui du déséquilibre commercial.

Washington attend de Pékin des mesures "structurelles".(ats)






 
 

AGEFI



...