Pour Fritz Zurbrügg, la BNS est prête pour le Brexit

mardi, 05.03.2019

Pour le vice-président de la BNS, Fritz Zurbrügg, l'institut d'émission est prêt à prendre d'éventuelles mesures en vue du Brexit.

Fritz Zurbrügg et le vice-président de la direction générale de la BNS. (Keystone)

La Banque nationale suisse (BNS) est prête pour le Brexit, a affirmé mardi le vice-président de la direction générale Fritz Zurbrügg, en marge de la présentation du nouveau billet de 1000 francs à Zurich.

"Nous sommes bien préparés pour prendre d'éventuelles mesures", a indiqué à AWP le numéro deux de l'institut d'émission helvétique.

Alors que la date de sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne a été fixé au 29 mars, négociateurs britanniques et de l'UE se retrouvent à Bruxelles mardi, afin de tenter de trouver un compromis susceptible de convaincre le Parlement britannique de voter l'accord de divorce et éviter le choc d'une séparation brutale.

Cette rencontre, en amont d'une semaine cruciale pour la Première ministre britannique Theresa May, est prévue à 17 heures. Ces nouvelles discussions réuniront le négociateur en chef de l'Union européenne Michel Barnier, l'attorney général, Geoffrey Cox - chargé de conseiller juridiquement le gouvernement - et le ministre du Brexit Stephen Barclay.

Theresa May cherche à obtenir de nouvelles garanties sur l'accord de retrait, dans l'espoir qu'il soit adopté par le Parlement d'ici le 12 mars.

Si les députés le recalent de nouveau, elle leur demandera le 13 mars s'ils veulent sortir de l'UE sans accord. S'il refusent, elle leur soumettra le 14 mars une proposition de report "limité" du Brexit, au-delà de la date du 29 mars. (ats)






 
 

AGEFI



...