Les Suisses ne combleront pas le manque de clients étrangers dans les stations de ski

vendredi, 25.09.2020

Pour cet hiver, les hôteliers de montagne escomptent une baisse de leur chiffre d’affaires d’un quart au mieux. Et à condition que le coronavirus ne gagne pas en ampleur.

Maude Bonvin & Sophie Marenne

Gstaad. Les rues de la station de l’Oberland bernois risquent d’être bien vides cet hiver. En temps normal, son palace y accueille

«La situation n’est pas encore catastrophique mais elle est proche de l’être.» Les propos de Stefan Ludwig, directeur adjoint des ventes au Palace de Gstaad, résument bien l’ambiance. «Pour certains hôtels, c’est dramatique. Notre industrie est une industrie comme les autres: l’incertitude est...






 
 

AGEFI



...