Postfinance: résultat annuel nettement amélioré en 2019

jeudi, 12.03.2020

Postfinance a néanmoins dégagé un résultat d'exploitation de 240 millions de francs, amélioré de 9,1%. Cette embellie ne durera pas, l'établissement appartenant au club des cinq banques suisses présentant un risque systémique.

Le Conseil fédéral a annoncé en septembre 2018 réfléchir à une levée de l'interdiction d'octroyer des hypothèques et des crédits pour Postfinance.(Keystone)

Postfinance est resté sous pression l'année dernière en raison de la persistance des taux négatifs, mais a néanmoins amélioré sa rentabilité. Le bras financier de la Poste estime que sa situation reste précaire et revendique à nouveau le droit d'octroyer des crédits.

Le produit d'exploitation s'est contracté de 2,6% sur un an à 1,66 milliard de francs, indique jeudi Postfinance. Cette baisse est imputable principalement aux opérations d'intérêt, principal contributeur aux recettes, qui ont reculé de 164 millions.

"Cela montre clairement que dans l'environnement actuel de taux négatifs, nous ne sommes pas en mesure de compenser le désavantage concurrentiel découlant du fait que nous n'avons pas le droit d'octroyer des crédits et des hypothèques à notre compte", indique le directeur général Hansruedi Köng, cité dans le communiqué.

Postfinance a néanmoins dégagé un résultat d'exploitation de 240 millions de francs, amélioré de 9,1%. Cette embellie ne durera pas, prévient toutefois l'établissement qui appartient au club des cinq banques suisses présentant un risque systémique.

Le Conseil fédéral a annoncé en septembre 2018 réfléchir à une levée de l'interdiction d'octroyer des hypothèques et des crédits pour Postfinance. Le projet est controversé puisque la banque est détenue à 100% par la Confédération. L'autorisation d'octroi de crédits et hypothèques est perçue par certains comme une ingérence de l'Etat sur un marché privé.(awp)






 
 

AGEFI



...