Une start-up vaudoise veut uberiser les réservations des blocs opératoires

Mercredi, 18 juillet 2018 // Matteo Ianni

La start-up resot.care va lancer une plateforme de mise en relation entre les différents intervenants professionnels du domaine médical. L’objectif est de simplifier les réservations d’interventions chirurgicales ambulatoires, stationnaires et privées. Une innovation de taille dans le milieu hospitalier.

La question des délais d’attente pour les interventions chirurgicales non urgentes soulève des controverses et s’avère parfois déroutante.  Aujourd'hui, des personnes souffrantes sont obligées d'attendre plusieurs mois pour une opération. Comment en est-on arrivé à un tel engorgement? Les...

SGS est en ligne avec son plan stratégique 2020

Mercredi, 18 juillet 2018 // Elsa Floret

Pour ses acquisitions le leader mondial de l’inspection - dont les résultats semestriels sont en hausse - met le focus sur l’Asie du Nord-Est et l’Amérique du Nord.

Lors de la présentation de ses résultats semi-annuels devant les médias mercredi depuis son quartier général genevois, la SGS renouvelle ses perspectives 2018, ainsi que ses objectifs stratégiques de croissance 2020. Les résultats sont en hausse. En ce qui concerne l’accélération du programme d’acquisitions du leader...

Temenos poursuit sa croissance tous azimuts au 2e trimestre

Mercredi, 18 juillet 2018

Le chiffre d'affaires de Temenos s'est élevé à 204 millions de dollars, en hausse de 17% sur un an.

Temenos a annoncé mercredi des résultats extrêmement solides au 2e trimestre. Aussi bien le chiffre d'affaires que le résultat opérationnel (Ebit) et les recettes tirées des licences sont en nette hausse et bien supérieurs aux attentes des analystes. Le chiffre d'affaires du développeur genevois de logiciels bancaires s'est...

Pfizer se réorganise en trois divisions

mercredi, 11.07.2018

Le premier groupe pharmaceutique américain Pfizer se dote d'une nouvelle structure.

La réorganisation de Pfizer est rendue publique au lendemain de l'annonce du report de la hausse des prix de certains médicaments jusqu'à la fin de l'année au plus. (keystone)

Pfizer a annoncé mercredi qu'il se réorganisait en trois divisions, dont l'une intégrera un nouveau segment dédié aux activités hospitalières.

Une division réunira les biosimilaires avec les activités hospitalières, une autre les médicaments de marques et les génériques, tandis que la troisième regroupera la santé grand public, précise le premier groupe pharmaceutique américain dans un communiqué.

Les activités innovantes et la santé grand public représenteront environ les trois quarts du chiffre d'affaires sur la base des résultats 2017, a ajouté Pfizer.

"Cette nouvelle structure est une évolution naturelle de ces activités, compte tenu de la force de nos produits sur le marché, de notre pipeline de médicaments à un stade avancé et de la réduction importante et prévisible de l'impact de la perte de protection des brevets à partir de 2020", déclare le PDG Ian Read.

Cette réorganisation est rendue publique au lendemain de l'annonce par le laboratoire du report de la hausse des prix de certains médicaments jusqu'à la fin de l'année au plus. Annoncées le 1er juillet, ces hausses ont valu au laboratoire des critiques de la part du président américain Donald Trump, qui s'est entretenu mardi avec le PDG.

Les médicaments existants incluront la majorité des médicaments de marque tombés dans le domaine public, y compris le Viagra et le traitement des maladies neurologiques Lyrica.

La restructuration sera effective au début de l'exercice fiscal 2019, a précisé Pfizer. (ats)






 
 

AGEFI


 

 



...