Marchés de Noël: un fonctionnement très disparate

jeudi, 06.12.2018

Parfois soutenus par des fonds publics de la commune ou du canton ou entièrement gérés et financés par le secteur privé, il n'y a pas de règle commune en Suisse pour les marchés de Noël.

A Zurich, le marché de Noël Wienachtsdorf de la Sechseläutenplatz est organisé uniquement via des financements privés.(Keystone)

L'organisation des marchés de Noël diverge grandement d'un canton à l'autre, sans l'existence d'une règle commune en Suisse.

"Les modalités d'organisation sont très différentes selon les localités", confirme Véronique Kanel, porte-parole de Suisse Tourisme. L'organisme de promotion du tourisme helvétique ne coordonne pas les différents évènements mais leur offre une plateforme, via son site internet, pour faire leur communication en Suisse et à l'international.

A Bâle, le marché de Noël, l'un des plus grands de Suisse avec 900'000 visiteurs attendus cette année, est organisé par le département Relations extérieures et promotion du canton de Bâle-Ville, en étroite collaboration avec d'autres acteurs, à la fois publics et privés, explique la responsable Sabine Horvath.

L'association Basler Weihnacht coordonne l'organisation et investit chaque année quelque 120'000 francs pour la promotion du marché. "En raison de la pluralité des soutiens, il est toutefois impossible d'estimer le budget global de la manifestation", explique-t-elle.

A Zurich, le marché de Noël Wienachtsdorf de la Sechseläutenplatz, considéré comme l'un des plus jolis de Suisse, est organisé uniquement via des financements privés. Toutefois, les organismes de promotion du tourisme en Suisse interviennent en soutien pour la communication, explique Katja Weber, une des organisatrices.

Sur l'arc lémanique, les situations varient fortement d'une commune à l'autre. A Lausanne, le marché est financé à 15% par des subventions publiques, alors qu'à Montreux, celles-ci ne pèsent que pour 5% des financements. A Genève, le nouveau marché de Noël des Bastions est le fruit d'une volonté politique. La ville a en effet procédé à un appel d'offre pour l'organisation de cette manifestation, rappelle Mme Kanel.(awp)






 
 

AGEFI



...