Hémophilie: Novimmune accorde à Shire une licence mondiale

mardi, 18.07.2017

Novimmune collabore avec Shire pour le développement d’un nouvel anticorps prometteur. L’entreprise est basée à Genève avec un laboratoire de recherche à Bâle.

Novimmune va colloborer avec Shire.

Novimmune collabore avec Shire pour le développement d’un nouvel anticorps prometteur. Les objectifs de la «biotech leader dans les maladies rares» dans le domaine de l’hémophilie A sont ambitieux. Il s’agit de «fournir un traitement très efficace, avec moins d’effets secondaires, qui offre une amélioration par rapport à l’historique d’efficacité et sécurité établi au sein de la catégorie des traitements de facteurs coagulants». Shire obtient des droits exclusifs et mondiaux concernant le développement et la commercialisation.

Le président et CEO de Novimmune Ed Holdener a précisé que sa société «se base sur une collaboration avec Shire initiée en 2015 afin de générer et évaluer des anticorps bispécifiques imitant le Facteur VIII (qui régule la coagulation dans les corps sains). Nos efforts de recherche ont généré plusieurs pistes prometteuses, et potentiellement fortement différenciées, pour améliorer la coagulation dans les cas d’hémophilie A.»

 

Cette collaboration représente aussi une nouvelle validation de la plateforme de Novimmune pour la création d’anticorps bispécifiques totalement humains. D’autres programmes visent des antigènes associés à des tumeurs, ainsi que la protéine CD47, plus fortement présente dans les cellules cancéreuses que dans les cellules saines. Les signaux de celle-ci empêchent les macrophages du système immunitaire de manger les cellules cancéreuses.

 

Les anticorps que Novimmune développe pour le traitement de l’hémophilie A sont encore tous au stade préclinique. Roche prend du retard avec Emicizumab, en phase III, mais qui nécessite des recherches supplémentaires pour garantir la sécurité. Son potentiel a récemment été revu à la baisse, notamment par l’analyste Stefan Schneider de Vontobel. Ce qui pourrait laisser plus de place aux compétiteurs potentiels.


 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 


...