Bourse Zurich: poursuite attendue de la dégringolade

vendredi, 06.03.2020

Nouvel accès de déprime marqué, après avoir déjà abandonné la veille toute velléité de résistance.

Le préSMI compilé par Julius Bär s'affaissait de 1,83% à 9958,37 points, laissant augurer une rechute de dessous de la barre symbolique des 10'000 points.(Keystone)

La Bourse suisse s'acheminait vendredi - à l'instar de ses consoeurs européennes - vers un nouvel accès de déprime marqué, après avoir déjà abandonné la veille toute velléité de résistance. Les principaux indices outre-Atlantique, en chute libre jeudi, n'encourageaient guère les détenteurs de capitaux à prendre des risques dans un contexte de regain de panique autour de la propagation du coronavirus.

>>>Lire notre dossier Coronavirus

L'épidémie déploie désormais des effets concrets jusque sur le budget des Etats. Principal foyer européen, l'Italie prévoit ainsi de demander à Bruxelles une dérogation pour pouvoir augmenter son déficit et financer un fond de santé publique de 7,5 milliards d'euros, relève CMC Markets dans un commentaire matinal.

Le rebond des commandes industrielles allemandes en janvier ne faisait pas le poids pour contrer la déferlante de morosité. Les Etats-Unis doivent encore livrer un point de situation attendu sur leur marché de l'emploi dans le courant de l'après-midi.

A 08h19, le préSMI compilé par Julius Bär s'affaissait de 1,83% à 9958,37 points, laissant augurer une rechute de dessous de la barre symbolique des 10'000 points. Aucune des vingt principales cotations abandonnait moins de 1,2%.

Le géant de l'inspection et de la certification SGS, de même que l'assureur Swiss Life (-1,2% chacun) faisaient à ce titre presque figure de rescapés, sans indication particulière.

Le conglomérat d'électrotechnique et d'automation ABB et UBS (-2,6% chacun) se partageaient la lanterne rouge provisoire.

Les poids lourds reculaient en ordre dispersé, Novartis cédant 1,9%, Roche 1,6% et Nestlé 1,5%.

Sur le marché élargi, le fabricant d'éléments de construction et de dispositifs de fixation métalliques SFS n'égarait "que" 0,5%, après avoir présenté des résultats 2019 honorables.(awp)






 
 

AGEFI



...