L'Angleterre prépare un nouveau confinement

samedi, 31.10.2020

Nouveaux bilans, nouvelles mesures et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

Selon le "Times", le Premier ministre Boris Johnson doit annoncer lundi un reconfinement à partir de mercredi. (Keystone)

Les autorités britanniques s'apprêtent à annoncer la semaine prochaine un reconfinement en Angleterre jusqu'au 1er décembre, rapportent plusieurs quotidiens samedi.


Abandonnant l'approche locale qu'il défendait jusqu'à présent, le Premier ministre Boris Johnson doit annoncer lundi un reconfinement à partir de mercredi, avec fermeture des commerces non essentiels, mais les crèches, écoles et universités resteront ouvertes, selon le Times.

Pubs et restaurants fermeraient également pendant des semaines, portant un nouveau coup dur à une industrie déjà très affectée par la pandémie.

Le Portugal s'apprête également à annoncer de nouvelles mesures.


Toute la population slovaque testée

Afin d'assouplir les restrictions, la Slovaquie a lancé samedi un programme de dépistage du coronavirus au sein de l'ensemble de la population avec des tests antigéniques.

Quelque 45.000 professionnels de la santé, de l'armée et de la police ont été déployés pour effectuer les tests dans ce pays de 5,4 millions d'habitants, dans environ 5.000 points de dépistage ouverts samedi et dimanche.

Reconfinement partiel en Grèce

Le Premier ministre grec a annoncé un confinement partiel à partir de mardi pour combattre la deuxième vague du Covid-19, avec un couvre-feu nocturne et la fermeture pendant un mois des bars, restaurants et salles de sport à Athènes et dans d'autres villes du pays.

"Ce n'est pas un confinement comme en printemps", a assuré le chef du gouvernement lors d'un message télévisé à la nation samedi.

Les écoles, les hôtels, les salons de coiffure et les commerces de détails resteront notamment ouverts.

La Belgique a également annoncé un confinement plus sévère à partir de lundi avec la fermeture des commerces "non essentiels" et l'obligation du télétravail pour les entreprises où il est possible.

Contestations en Italie

En Italie, l'opposition aux restrictions a donné lieu à des heurts vendredi soir à Florence entre la police et des dizaines de manifestants, dont certains ont lancé des cocktails Molotov, des bouteilles et des pierres, et cassé des caméras de surveillance. Une vingtaine d'entre eux ont été arrêtés.

A Bologne (nord-est), quelques centaines de personnes ont également manifesté, majoritairement de jeunes hommes dont des hooligans, certains faisant le salut fasciste, a rapporté le quotidien La Repubblica.

 


Les Etats-Unis restent le pays le plus touché

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 1.189.892 morts dans le monde depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie fin décembre, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles samedi à 11H00 GMT.

Plus de 45.650.850 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués.

Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 229.710 décès pour 9.048.177 cas recensés.

Ils sont suivis par le Brésil (159.477 morts), l'Inde (121.641 morts), le Mexique (91.289 morts) et le Royaume-Uni (46.229 morts).

L'Amérique latine et les Caraïbes, région du monde comptant le plus de cas de Covid-19, a dépassé le seuil des 400.000 morts du coronavirus, selon un décompte établi par l'AFP. (AWP/AFP)






 
 

AGEFI



...