Roche lance une nouvelle solution de diagnostic numérique

vendredi, 15.05.2020

Nouveau produit pour le groupe bâlois Roche: un test sanguin nommé v-Tac. Il pourrait aider à surveiller l’état des patients atteints par le coronavirus.

(AWP/SM)

Le siège du groupe pharmaceutique bâlois Roche qui emploie environ 98.000 personnes dans le monde dans plus de 100 pays.(Keystone)

Roche a annoncé vendredi avoir obtenu le marquage de conformité européenne «CE» pour son nouveau test numérique de gazométrie artérielle. Cette méthode est décrite comme moins invasive et douloureuse que les procédures classiques. Autre outil de cet outil nommé v-Tac: il peut être opéré par du personnel sans formation spécifique, ce qui libère les collaborateurs spécialisés pour d’autres tâches.
Les examens de gazométrie artérielle sont utilisés dans les urgences des hôpitaux, les soins intensifs et les blocs opératoires, où des résultats précis sont attendus rapidement, a souligné le groupe pharmaceutique bâlois dans un communiqué. Cette analyse permet d'évaluer la fonction respiratoire et l’état acidobasique d'un patient, deux éléments essentiels pour poser un diagnostic, fournir un traitement et suivre les progrès.

Evaluer la gravité du Covid-19 chez un patient

Selon la compagnie pharmaceutique, ce nouvel outil numérique via une méthode veineuse pourrait aider à simplifier le dépistage, le diagnostic et la surveillance des patients souffrant de troubles respiratoires dans la pandémie actuelle de COVID-19.
Roche a acquis la technologie v-TAC à la fin du mois de mars avec l'acquisition d'Obi Medical Aps, une société privée basée à Hadsund, au Danemark. Le test v-Tac de Roche peut être intégré dans les machines de diagnostic Cobas du groupe bâlois. 

>> Notre dossier coronavirus






 
 

AGEFI



...