Nous sommes tous des Data-Entrepreneurs!

mardi, 22.09.2020

Xavier Comtesse *

Xavier Comtesse

La donnée conduit le monde. Cette réalité a mis du temps à convaincre. Les sceptiques pensaient qu’ils étaient encore aux commandes, mais les géants du Web (GAFAM) sont passés par là et les choses ont définitivement changé. Seule la maîtrise des données comptent désormais pour diriger. C’est évident.

Pour en savoir plus posons trois questions à l’un des meilleurs spécialistes: Dominique Duay, Head of Consulting Services, Trivadis. 

Vous êtes connu pour organiser chaque année le «Swiss Data Forum». Pourquoi une journée de réflexion sur la donnée en Romandie ?

L’idée a germé il y a plus de 7 ans. A l’époque, on commençait déjà à en parler de l’importance de la donnée mais peu de dirigeants pouvaient visualiser précisément l’impact concret que cela aurait sur leurs entreprises. De plus, la bataille semblait perdue d’avance face aux géants de l’internet, les GAFAM.

Dans cette période de changements profonds la création d’un forum pour apprendre collectivement les tenants et aboutissants de cette nouvelle situation nous a semblé une bonne idée. Ainsi au fil des années le «Swiss Data Forum» s’est établi comme le rendez-vous indispensable aux CEO et CTO afin d’appréhender au mieux la transformation numérique. Cette année, le challenge sera de trouver une nouvelle forme pour le forum à cause de la crise sanitaire.

Au cœur de la digitalisation, on trouve donc la donnée ?

Bien évidemment, car sans données pas d’informations et donc pas de décisions, ni d’actions. Les évolutions technologiques, en particulier le « cloud », ont permis de décupler les capacités de stockage et de calcul. Ainsi, on peut enfin utiliser des algorithmes connus de longue date sur d’énormes quantités de données. Cela non seulement dans le but de pouvoir prescrire mais surtout de plus en plus de prédire. Il est juste que sans données, il n’y a pas de digitalisation et sans algorithme, il n’y a pas « d’intelligence ».

Aujourd’hui vous avez une équipe de «Data Scientist» en interne qui font de l’IA. Pourquoi ?

Quoi de plus logique par rapport à ce qui précède. Aujourd’hui, les algorithmes sont indispensables pour faire parler vos données. Par conséquent, un « Data Scientist » est nécessaire dans la chaine de valorisation des données.

Pendant longtemps, on s’est contenté d’analyser le passé en espérant comprendre le présent. Il est aujourd’hui possible de passer à autre chose: d’analyser les données comme on ne l’a jamais fait, prédire le futur ou encore d’optimiser des processus de façon intelligente… Comme par exemple, perfectionner les horaires des examens d’une haute école, prédire des pannes de machines plus de 40 jours avant que cela ne se déclare, ou encore détecter de façon autonome les fissures dans des tunnels.

On peut aussi prédire la rétention des clients, optimiser les stationnements des bus dans des dépôts fortement contraints ou encore détecter en temps réel des anomalies dans les données des ventilateurs pour les enfants incapables de respirer par eux-mêmes. Je crois que ce n’est qu’ainsi qu’on contribue réellement à des solutions informatiques intelligentes qui simplifient la vie et le travail de chacun et ceci d’une manière simple et naturelle. C’est cela notre contribution.

* Manufacture Thinking






 
 

AGEFI



...