La Chine deviendra démocratique

vendredi, 21.02.2020

Nous n’avons encore jamais vu un régime autoritaire qui ait réussi à faire fonctionner une économie prospère et capitaliste à long terme.

Didier Maurin*

Didier Maurin.

Jusqu’à présent, dans l’histoire de notre monde, nous n’avons encore jamais vu une démocratie qui n’ait été assortie d’une économie capitaliste. Dans le même temps, nous n’avons encore jamais vu un régime autoritaire qui ait réussi à faire fonctionner une économie prospère et capitaliste à long terme, ce qui prouve bien qu’il n’y a jamais eu de liberté d’entreprendre sans liberté tout court.
Pourtant, la Chine nous démontre actuellement le contraire, c’est-à-dire qu’une économie capitaliste peut très bien s’assortir d’un régime politique communiste. Pour l’heure, en effet, bien que très dictatoriale, leur société permet tout de même à un tiers des Chinois, dont la plupart sont nés dans un grand dénuement, de bénéficier d’un niveau de vie équivalent à celui des Européens. Ils sont donc pleinement satisfaits de cette situation et considèrent que le régime fonctionne relativement bien, cependant, que se passera-t-il lorsque ces citoyens ne seront plus reconnaissants envers leur gouvernement de les avoir sortis de la pauvreté?
Dans 20 ou 30 ans, cette prospérité leur semblera naturelle et ils auront, comme n’importe quel peuple, oublié leur histoire. Ils aspireront probablement à davantage de démocratie car une seule constance se retrouve au sein des nations comme au sein de notre vie privée, à savoir le changement, affirment les philosophes!
Les dirigeants chinois sentent donc probablement le vent tourner et anticipent le danger en exigeant un régime autoritaire capable de régenter une population de 1,4 milliard d’habitants. Il est plus qu’évident qu’ils craignent ce qui est advenu à l’ancien empire soviétique, à savoir un morcellement ayant précipité la fin d’un empire.
Dès lors, les dirigeants chinois se révèlent excessivement violents envers Hong-Kong et Taïwan qui prétendent à une autonomie assortie d’un régime démocratique permettant des élections libres.
En effet, si ces deux îles obtenaient un tel résultat, elles constitueraient un bien mauvais exemple pour nombre de provinces chinoises qui s’apercevraient que le régime est fragile et que toute velléité d’indépendance n’a plus rien d’utopique. Pourtant, je reste convaincu que c’est ce qui se passera à terme car comment imaginer que des individus à qui on offre de plus en plus de pouvoir d’achat tolèrent dans le même temps d’être opprimés et entravés dans leur liberté?
Selon moi, une grande pauvreté s’assortit très bien d’un régime autoritaire car, bien que cela soit caricatural, à quoi bon la liberté si on meurt de faim? Mais, lorsque la vie devient prospère et que l’on a la possibilité de voyager, de voir autre chose, à quoi bon demeurer sous le joug d’un pouvoir tyrannique? Je reste convaincu que la période communiste chinoise actuelle, sur fond d’économie capitaliste, n’est que temporaire, et que l’adage philosophique nietzschéen qui veut que «la peur [soit] l’ennemie de la sagesse» est aussi valable pour des dirigeants chinois qui feraient bien de s’adapter et de s’assouplir.
S’ils avaient pris la peine de considérer la philosophie pratique et de voir au-delà de leur idéal communiste collectif, ils prendraient la sage décision de s’adapter à leur environnement et aux desiderata de leur peuple. Or, comme tout intervenant progressiste est, en Chine, immédiatement accusé de trahison, personne ne s’y risque.
Le pendant français de ce climat fut le régime de Louis XVI, avant la Révolution française. Certains avaient bien senti le danger et avaient engagé des réformes telle la mise en place de la taxation de l’aristocratie, mais ils ont été très vite balayés par les «levées de bouclier» de la noblesse elle-même. Plus tard, les Danton, Saint-Just et autre Robespierre ont tranché la tête des réactionnaires. Et c’est bien ce qui risque d’advenir aux dirigeants chinois actuels.

* Président et administrateur, Katleya Gestion à Genève






 
 

AGEFI



...