Nestlé surpassé par une offre d'Unilever en Inde

mercredi, 28.11.2018

Selon le Financial Times, le géant néerlandais Unilever aurait devancé Nestlé pour le rachat de la division GlaxoSmithKline en Inde.

Si la vente est conclue, Unilever renforcera sa position dans le pays qui représente son plus important marché émergent. (Keystone)

Unilever serait passé devant Nestlé pour acquérir la branche alimentation en Inde de GlaxoSmithKline (GSK). Selon l'édition en ligne du Financial Times, le géant néerlandais et la multinationale pharmaceutique britannique ont entamé des négociations exclusives pour le rachat de cette division évaluée à 4,2 milliards de dollars (presque autant en francs). Elle compte notamment la marque de boissons maltées Horlicks, populaire en Inde. Si la vente est conclue, Unilever renforcera sa position dans le pays qui représente son plus important marché émergent.

D'après le quotidien économique et financier britannique, la multinationale néerlandaise aurait battu son rival Nestlé qui cherchait à renforcer sa position dominante sur le marché des boissons chaudes en poudre, où elle vend déjà Milo et Nesquik. GlaxoSmithKline aurait pris la décision de vendre après avoir racheté la participation de Novartis dans leur coentreprise Consumer Healthcare (médicaments sans ordonnance) pour 13 milliards de dollars.

Il y a une semaine, le journal indien Economic Times expliquait que Coca-Cola s'était retiré de la course et que Nestlé avait émis une proposition "agressive". A l'époque, les offres allaient de 3,1 à 3,5 milliards de dollars. Le gagnant devait aussi proposer une offre publique de rachat aux actionnaires minoritaires. (awp)






 
 

AGEFI



...