Nestlé abandonne son système de livraison de pizza et glaces aux Etats-Unis

mercredi, 08.05.2019

Nestlé se prépare à abandonner d'ici le 2e trimestre 2020 son organisation de livraison des pizza et glaces aux Etats-Unis. Le système actuel étant cher et complexe.

Le système de livraison DSD est très complexe et cher: Nestlé entretient à cet effet 230 installations frigorifiques avec 4000 employés et 1400 camions aux Etats-Unis.

Le géant de Vevey passera, cette année encore, du système de livraison directe des magasins (Direct store delivery, DSD) à un système de distribution via des entrepôts frigorifiques intermédiaires (Frozen Warehouse distribution), déjà employé pour les plats surgelés et les encas.

C'est un grand changement pour Nestlé, a déclaré son patron Mark Schneider mardi lors de la journée des investisseurs à Arlington dans l'état américain de Virginie. Ce changement doit permettre d'abaisser les coûts et d'augmenter les marges pour Nestlé comme pour ses partenaires détaillants, a affirmé le patron de Nestlé USA Steve Presley. Après le changement, les livraisons seront moins gourmandes en capitaux. Les avantages se feront sentir dès 2020.

Le système de livraison DSD est très complexe et cher: Nestlé entretient à cet effet 230 installations frigorifiques avec 4000 employés et 1400 camions aux Etats-Unis. Le système faisait historiquement sens avec des délais de livraison plus courts, a précisé M. Presley.
Actuellement, nombre de détaillants ont professionnalisé leur chaîne de distribution et cet avantage a disparu.

Le changement coûtera près d'un demi-milliard de dollars à Nestlé. Il faudra amortir les conséquences pour les employés concernés. Le changement aura aussi pour effet des baisses de prix qui se ressentiront dans le chiffre d'affaires 2019.

Jusqu'ici, le chiffre d'affaires des produits livrés selon le système DSG était de 3,3 milliards de dollars et celui des produits livrés via des entrepôts frigorifiques 2,2 milliards de dollars.(awp)






 
 

AGEFI



...