Nespresso déplace son siège mondial de Lausanne à Vevey

vendredi, 16.11.2018

Nestlé annonce ce jour son intention de transférer le siège mondial de Nespresso de Lausanne à Vevey, sur le site industriel d’origine de Nestlé. Ce transfert signifie l’arrivée à Vevey d’environ 350 collaborateurs Nespresso dès 2021.

Nestlé renforce sa présence à Vevey avec l'arrivée de Nespresso.(keystone)

Nestlé annonce le départ de Lausanne, sur les trois prochaines années, de 460 employés de Nespresso qui seront transférés à Vevey et La Tour-de-Peilz. Cette mesure s'inscrit dans le cadre du déménagement à Vevey du siège mondial du fabricant de dosettes de cafés. Elle doit notamment permettre une rationalisation des sites.

Ces places de travail concernent la vente et l'administration. La production n'est pas touchée, a déclaré vendredi le porte-parole de Nestlé Michael Jennings. Au total, Nespresso emploie quelque 2200 collaborateurs en Suisse.

En installant son siège global à Vevey, Nespresso se rapproche du siège mondial de Nestlé, établi dans la même ville, a souligné le porte-parole. Dans un premier temps, la transformation du site veveysan entraînera des coûts de l'ordre de 20 millions de francs. Quelque 350 personnes sont concernés par ce volet.

Elles prendront leurs quartiers veveysans dès 2021, une fois construits les nouveaux espaces de travail sur le site historique de la multinationale, sur l'ancienne friche industrielle. Cela entraînera la fermeture du musée Nest, inauguré en 2016 pour les 150e anniversaire de Nestlé et qui a accueilli à ce jour quelque 130'000 visiteurs pour un investissement de 50 millions de francs.

En outre, en 2019, 110 employés de Nespresso Suisse seront déplacés de Lausanne au siège de Nestlé Suisse, à La Tour-de-Peilz. La capitale vaudoise perdra ainsi près d'un demi-millier d'emplois au total.

Ancrage confirmé

Le déménagement du siège mondial de Nespresso s'inscrit dans la stratégie d'optimisation des bâtiments et des sites exprimée l'an dernier par le directeur général (CEO) de Nestlé, Mark Schneider. Cela doit à terme produire des avantages en termes de coûts. La mesure n'entraînera pas de changement au plan opérationnel.

Ces décisions "confirment l'ancrage de Nestlé dans la région tout en confortant la Suisse comme pôle stratégique du groupe à long terme", relève la multinationale.

Marque trentenaire, Nespresso est leader dans le secteur des cafés portionnés et emploie plus de 13'000 employés dans le monde, avec des produits disponibles dans 76 pays.

Pierre Antoine Hildbrand, municipal en charge de l'économie à Lausanne, n'a pas été surpris par l'annonce: "Nous avons des contacts réguliers avec Nestlé et Nespresso et nous connaissions ce projet. Evidemment, nous regrettons cette décision mais nous respectons le choix de l'entreprise de rassembler son personnel dans ses propres locaux. Ce projet a une logique. Et les emplois resteront dans la région", a-t-il déclaré à Keystone-ATS.

Du côté de Vevey, sans surprise, le sourire est de mise. La syndique Elina Leimgruber souligne que cette décision confirme l'attachement de Nestlé à la ville, "berceau d'une marque née dans le quartier des Bosquets en 1867, et qui héberge son siège international sur le site de la Bergère".

La cité veveysanne salue aussi le geste de la multinationale qui a proposé de mettre les locaux de l'ancienne ferblanterie à disposition de la Confrérie des Vignerons. Le bâtiment sera utilisé pour les costumes de la Fête des Vignerons l'été prochain.(awp)






 
 

AGEFI



...