La Ville de Moutier choisit de rejoindre le canton du Jura

dimanche, 18.06.2017

Moutier (BE) avec ses 7700 habitants devient une ville jurassienne. A l'issue d'une campagne parfois tendue.

Les partisans du rattachement au Jura laissent éclater leur joie.

Les citoyens de Moutiers ont choisi dimanche par 2067 voix contre 1930 de quitter le canton de Berne pour rejoindre celui du Jura. Le total des "oui" s'est élevé à 51,72%

Le nombre de bulletins valables était de 3997, celui des blancs à 45. Le choix des Prévôtois doit constituer l'épilogue de la Question jurassienne. Un recours de la part des partisans du "non" contre le résultat des urnes reste toujours possible même si personne ne souhaite que la Question jurassienne ne se déplace devant les tribunaux, prolongeant ainsi la période d'incertitude.

Des mesures exceptionnelles ont été prises pour éviter des irrégularités lors de cette votation hautement émotionnelle. Des observateurs fédéraux ont surveillé le bureau de vote et suivi les opérations de dépouillement.

Si la campagne en vue du vote du 18 juin avait démarré de façon timorée, les esprits se sont échauffés ces derniers jours avec des accusations de propagande et de tricherie formulées par les deux camps sur les réseaux sociaux. La tension est aussi montée entre les gouvernements jurassien et bernois.

Changement de frontière

Le "oui" de Moutier n'entraînera pas de modifications territoriales dans l'immédiat. Les gouvernements jurassien et bernois vont à présent enclencher le processus pour concrétiser le transfert de la cité prévôtoise. Le changement de canton ne devrait être effectif qu'au 1er janvier 2021.

Les citoyens des villages de Belprahon (BE) et de Sorvilier (BE) se prononceront le 17 septembre prochain sur leur appartenance cantonale. Ces deux communes avaient déposé auprès de la chancellerie cantonale une demande de vote communaliste.

Moutier avec ses 7700 habitants constitue un cas à part dans le conflit jurassien. Lors des plébiscites de 1974 et 1975, qui ont abouti à la création du canton du Jura, la cité prévôtoise avait choisi son maintien dans le canton de Berne. Mais depuis plusieurs décennies, les citoyens élisent des autorités autonomistes. (awp)


 

 
 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01


...