Changement surprise de patron chez Autoneum, en difficulté aux Etats-Unis

mardi, 08.10.2019

Martin Hirzel quitte son poste de directeur général du zurichois Autoneum. Matthias Holzammer, responsable de longue date des affaires européennes le remplacera.

Matthias Holzammer devra relever les défis que représentent les difficultés en Amérique du Nord.

Alors que les difficultés rencontrées aux Etats-Unis se révèlent plus ardues qu'escompté, Autoneum change de patron. En accord avec le conseil d'administration, l'actuel directeur général du fabricant zurichois de matériaux isolants pour l'industrie automobile, Martin Hirzel, quitte son poste. Il est remplacé avec effet immédiat par Matthias Holzammer, responsable de longue date des affaires européennes.

Martin Hirzel, premier directeur général du groupe depuis sa séparation en 2011 du fabricant de machines et composants pour l'industrie textile Rieter, a mené l'entreprise avec succès assurant la présence de l'entreprise sur les marchés globaux de l'isolation thermique et acoustique, écrit mardi Autoneum. Le directeur général reste à disposition de la compagnie afin d'assurer la transition avec son successeur.

Sous la direction de M. Hirzel, Autoneum s'est hissé en un leader de son secteur, comptant parmi ses clients quasiment tous les constructeurs de véhicules, a relevé Hans-Peter Schwald, le président du conseil d'administration, cité dans le communiqué. Il revient désormais à Matthias Holzammer de relever le défi que représentent les difficultés en Amérique du Nord, dont le groupe avait fait part en mars dernier, ainsi que la volatilité croissante des marchés.

Même si Autoneum était parvenu à étoffer ses revenus outre-Atlantique au premier semestre, en dépit de marchés en repli aux Etats-Unis et au Canada, les problèmes des deux sites américains avaient lourdement pesé sur la rentabilité. Le résultat opérationnel de l'unité Amérique du Nord s'était ainsi affiché en rouge vif, soit une perte de 33,1 millions de francs, contre un montant positif de 18,4 millions un an auparavant.

Dans son communiqué, Autoneum fait part de "sévères" problèmes commerciaux et opérationnels pour ses sites établis dans les Etats de Caroline du Sud et d'Indiana. Leur résolution nécessitera plus de temps que prévu jusqu'alors. En juillet dernier, lors de la présentation de la performance semestrielle, la firme du Nord de la Suisse tablait encore sur la stabilisation de l'activité outre-Atlantique pour améliorer le résultat d'exploitation.

De l'avis du conseil d'administration, Mattias Holzammer représente dans ce contexte l'homme de la situation. Le nouveau directeur général ne part pas sans armes, celui-ci ayant démontré son talent en restructurant à compter de 2012 les affaires européennes d'Autoneum. Celles-ci ont depuis retrouvé une forte rentabilité.

Né en 1965, M. Holzammer a accompli des études d'économies à la Haute-école de Würzburg-Schweinfurt, dans la région de Basse-Franconie, à l'est de Francfort. Après avoir entamé sa carrière en 1992 chez le fabricant de pièces automobiles Brose à Coburg, le citoyen allemand a oeuvré de 1996 à 2007 chez le sous-traitant automobile français Faurecia.

Après avoir assumé diverses responsabilités dans les sociétés Beru, Keiper et Johnson Controls jusqu'en 2012, année durant laquelle il a rejoint Autoneum et la direction générale du groupe en tant que responsable des affaires européennes. Le groupe compte désormais sur lui pour redresser les affaires américaines et assurer la rentabilité d'Autoneum.(awp)






 
 

AGEFI




...