Bourse Zurich: la conjoncture reprend le pas sur les résultats d'entreprise

mardi, 01.09.2020

Mardi matin, le préSMI extrapolé par Julius Bär s'enrobait de 0,2% à 10'155,98 points, dans un front vert uni.

La Bourse suisse s'acheminait mardi vers une ouverture hésitante.(Keystone)

La Bourse suisse s'acheminait mardi vers une ouverture hésitante, dans l'attente de la publication dans la matinée d'indications sur la santé économique du Vieux continent. La saison des résultats intermédiaire se tarit progressivement, BKW et IVF Hartmann constituant les plus éminents publicateurs du jour.

"Plusieurs grandes économies européennes doivent publier leurs PMI industriels, dont l'Espagne, l'Italie, la France, l'Allemagne et le Royaume-Uni", égraine David Madden, CMC Markets dans un commentaire matinal. L'analyste anticipe dans l'intervalle l'observation d'une certaine retenus sur les marchés financiers.

A 08h19, le préSMI extrapolé par Julius Bär s'enrobait de 0,2% à 10'155,98 points, dans un front vert uni.

Le colosse hevético-hexagonal des matériaux de construction Lafargeholcim s'appréciait de 0,7%, visiblement soutenu par un sensible relèvement de l'objectif de cours calculé par Barclays. L'établissement britannique confirme aussi sa recommandation d'achat.
Le bon Roche (+0,2%) s'inscrivait dans le ventre mou du classement, guère inspiré par l'homologation aux Etats-Unis d'un nouveau test cobas de dépistage du virus de l'immunodéficience humaine (VIH).

Alcon (+0,2% aussi) faisait fi du coup de rabot passé sur son objectif de cours par Berenberg, qui recommande toujours le titre du géant des dispositifs ophtalmiques à l'achat.
Swisscom, Geberit et SGS (+0,1%) affichaient les plus timides prédispositions.

Sur le marché élargi, BKW engrangeait 2,1%. L'énergéticien bernois n'a pas été épargné par la contre-performance des fonds de désaffectation des centrales et de gestion des déchets nucléaires sur les six premiers mois de l'année. L'énergéticien bernois est par contre demeuré insensible à la crise sanitaire et a décoiffé les projections les plus optimistes.

Ascom s'adjugeait 2,2%, dans la foulée d'une extension de contrat pour la livraison de terminaux Myco 3 au Royaume-Uni.

Non référencé, le fournisseur de matériel médical IVF Hartmann a clairement profité de la situation sanitaire exceptionnelle au premier semestre, l'explosion de la demande pour les produits de protection et désinfectant ayant plus que comblé le manque à gagner dans d'autres segments.

Silvan Meier, actionnaires principal de Meier Tobler (pas de cours avant-Bourse), n'a obtenu que moins de 60% d'adhésion à son offre de souscription pour les 28,8% du capital de l'équipementier du bâtiment repris au britannique Ferguson.(AWP)






 
 

AGEFI



...