Obseva creuse ses pertes au deuxième trimestre

mercredi, 08.08.2018

Malgré une perte de plus de 18 millions de dollars, le laboratoire se montre très satisfait des progrès réalisés dans le développement de ses produits actuellement en phase d'études cliniques.

Ernest Loumaye, le CE0 d'Obseva se montre satisfait des progrès réalisés dans le développement de ses produits.(keystone)

Le spécialiste des traitements contre l'infertilité, récemment introduit à la Bourse suisse, a essuyé une perte de 18,2 millions de dollars (18,1 millions de francs), au deuxième trimestre, contre 17,3 millions un an plus tôt. Toutefois, Obseva se montre satisfait des progrès réalisés dans le développement de ses produits.

Les dépenses de recherche et de développement se sont inscrites à 14,7 millions tandis que les charges administratives ont atteint 3,5 millions. Lors de la même période en 2017, elles s'étaient portées à respectivement 14,0 et 3,9 millions.

A fin juin, Obseva détenait des liquidités de 166,8 millions de dollars, incluant environ 87 millions tirés de la vente de titres.

Le groupe a poursuivi le développement de ses produits. Le nolasiban, utilisé pour améliorer la grossesse des patientes ayant subi une fécondation in vitro, a obtenu des résultats positifs dans l'étude de phase III Implant 2.

Dans l'étude de phase 2b Edelweiss, le traitement linzagolix a atteint son critère d'évaluation primaire avec une réduction des douleurs liées à l'endométriose. Le produit a été bien toléré par les patientes.

Le recrutement des patientes s'est poursuivi pour les étude de phase III Primrose 1 et Primrose 2, qui évaluera l'efficacité du linzagolix dans le traitement des fibromes utérins et notamment la réduction des saignements menstruels associés à ces derniers.(awp)






 
 

AGEFI




...