L’aviation d’affaires reporte ses espoirs sur 2021

mardi, 29.09.2020

Malgré un carnet de réservations bien remplis cet été, l’aviation d’affaires s’attend à une fin d’année compliquée en raison de la perte de la clientèle d’entreprise et des restrictions politiques.

Stéphanie Giroud

Au niveau régional, les principaux pôles d'activités de l'aviation d'affaires sont Paris, le Grand Londres et Genève. (Keystone)

"Nous avons eu un très bon été en termes de nombre de vols, mais en termes de valeur, c'est catastrophique." Eymeric Segard, CEO de LunaJets, ne veut pas céder à un optimisme passager. Le courtier genevois de l’aviation d’affaires, fondé en 2008, a réalisé en juillet et août quasiment...






 
 

AGEFI



...