ISS Suisse reste attaché à Genève Aéroport malgré une déconvenue

mardi, 20.11.2018

Malgré la perte d'un important contrat, octroyé au concurrent Securitas, ISS Suisse maintient ses relations d'affaire avec Genève Aéroport.

ISS Suisse assure encore la manutention des chariots à bagages et une partie du nettoyage du site de Genève Aéroport. (Keystone)

Le spécialiste du service aux entreprises ISS Suisse reste fortement engagé à l'aéroport de Genève, malgré la perte d'un important contrat ce printemps. Le groupe a recouru contre l'attribution du mandat à un concurrent. Saisie dans cette affaire, la Chambre administrative de la Cour de justice de Genève devrait rendre une décision en début d'année prochaine.

"C'était un contrat important pour nous, pas seulement en termes de représentativité et de chiffre d'affaires, mais aussi au regard du nombre de personnes concernées, soit plus de 120", explique Christophe Favier-Bosson, directeur Suisse Romande et membre de la direction d'ISS Suisse.

>> Lire aussi: Retour à la normale pour la croissance d'ISS en Romandie

Le volume exact de recettes lié à ce contrat n'est pas divulgué. L'objectif du recours vise à comprendre "pourquoi le mandat (...) avait échappé" à ISS Suisse.

Le contrat en question porte sur l'accueil et la préparation des passagers au contrôle de sécurité. Il a été octroyé au concurrent Securitas, au terme d'un appel d'offres. Le contrat est arrivé à échéance fin avril. "Chez ISS, on ne s'est jamais vu résilier un contrat de manière anticipée parce que la prestation n'était pas de bonne qualité. Ni à Genève, ni ailleurs", avertit le responsable.

Ce transfert du mandat à Securitas a suscité de l'inquiétude des employés concernés, craintes relayées en février par le syndicat Unia lors d'une conférence de presse.

Les relations d'affaires entre ISS Suisse et Genève Aéroport n'ont pas cessé pour autant. La société basée à Zurich assure encore la manutention des chariots à bagages et une partie du nettoyage du site.

Certaines compagnies aériennes, dont Swiss, recourent à ISS pour le nettoyage des avions, le transport des équipages et la purification des eaux usées, tandis que les entreprises de location de voitures lui confient le transport de leurs clients sur le site.

Le prochain renouvellement de contrat est prévu en 2022, avec Swissport, aussi bien sur le tarmac genevois que celui de Zurich.

Pression financière

Les deux plus grands aéroports de Suisse revêtent une importance stratégique pour ISS Suisse, qui dispose de succursales au Grand-Saconnex et à Kloten. Les turbulences traversées récemment par le secteur sont répercutées à ce sous-traitant. "Tous nos contrats sont remis au concours tous les cinq ans maximum. Nous devons prendre en compte systématiquement la pression financière ainsi que d'autres aspects liés à ce type d'activité", note Christophe Favier-Bosson.

La firme, dont le siège romand est à Vernier, parvient malgré tout à préserver ses marges sans rogner sur les salaires, assure le directeur régional. "Tout particulièrement à Genève Aéroport, il y a des conventions de site que nous respectons." Des mesures organisationnelles permettent de réduire les coûts.

"L'une des difficultés que l'on rencontre dans le domaine aéroportuaire, ce sont les aspects liés à la sécurité, du profil des personnes que vous devez engager. Il faut mettre l'accent sur la formation", selon Christophe Favier-Bosson.

L'activité autour des aéroports de Zurich et Genève s'avère importante tout comme les autres "key accounts", clients parmi lesquels figurent UBS, Credit Suisse, Nestlé, Novartis et Swisscom.

Cette catégorie de clientèle représente à elle seule plus de la moitié des recettes d'ISS Suisse, qui fournit une prestation globale. "Ils nous remettent la clé de leurs bâtiments, dont nous assurons l'entretien et le fonctionnement, afin qu'ils puissent se concentrer sur leur coeur de métier", résume M. Favier-Bosson.

Ces contrats dits de "Integrated Facility Services" incluent le nettoyage ou le gardiennage, mais pas seulement. Ils vont parfois assez loin dans la technicité. ISS assure par exemple le bon fonctionnement des "data center" de plusieurs clients, dont Swisscom.

ISS Suisse aide également certains clients à économiser sur les factures d'électricité, voire parfois à conceptualiser des espaces de travail. "Dans le grand public, on nous connaissait il y a encore dix ans principalement pour le nettoyage. 

Aujourd'hui, notre image à changé et le nettoyage ne représente qu'un tiers de notre chiffre d'affaires", souligne le directeur romand. (ats)






 
 

AGEFI



...