Swiss Re en difficulté à cause de son bénéfice net

vendredi, 04.08.2017

Malgré des chiffres conformes aux attentes, la nominative Swiss Re avait du plomb dans l'aile vendredi matin à la Bourse suisse.

Le réassureur Swiss Re a déçu les investisseurs. (Keystone)

Les investisseurs se montrent déçus par les résultats intermédiaires du géant zurichois de la réassurance. Les chiffres sont conformes aux attentes, à l'exception du bénéfice net. Les analystes relèvent quelques points négatifs mais votent la confiance au groupe.

A 9h51, le titre Swiss Re perdait 4,1% à 91,05 de francs suisses, lanterne rouge d'un SMI en recul de 0,24%.

Ce premier semestre n'a pas pu satisfaire toutes les attentes, notamment en raison du mauvais développement dans les activités non-vie, commente la Banque cantonale de Zurich (ZKB), pour qui les résultats sont négatifs. Du côté positif, l'analyste Georg Marti retient la bonne marche de l'assurance-vie, le développement des placements et le niveau des fonds propres. La recommandation "hold" reste de rigueur.

Pour Vontobel, les divisions Corporate Solutions (CorSo) et Property & Casualty (P&C) se sont révélés les talons d'Achille de Swiss Re. Le groupe reste néanmoins bien positionné pour satisfaire les prévisions de dividende de la banque de gestion zurichoise, selon cette dernière.

Baader Helvea énumère plusieurs facteurs de déception, comme la performance de Life & Health, la baisse des primes pour P&C ou le taux de renouvellement. Le courtier genevois reconnaît toutefois que le réassureur arrive toujours à livrer des résultats solides malgré des conditions difficiles. L'analyste Daniel Bischof confirme "hold", soulignant le faible prix du titre vis-à-vis de son potentiel.

Les analystes de Bernstein se concentrent sur la contreperformance de CorSo. "Les investisseurs doivent se demander combien de patience il reste à la direction au sujet de ce segment", affirment-ils, maintenant la recommandation "market perform".

Jefferies s'inquiète pour sa part du développement de l'activité assurance dommage d'origine accidentelle, ce segment poursuivant un déclin de plus en plus marqué depuis 2015. La banque américaine confirme "hold". (awp)

 

 


 

 
 

Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 


...