La start-up américaine Magic Leap va ouvrir un centre de recherche à Lausanne

mardi, 11.09.2018

Magic Leap, une start-up américaine active dans le domaine de la réalité augmentée, va étendre sa présence en Suisse avec l'ouverture d'un centre d'excellence à Lausanne.

SG

Début août, Magic Leap a lancé sur le marché son casque de réalité augmentée.

Créé en 2010 par l'entrepreneur américain Rony Abovitz, Magic Leap est spécialisée dans la technologie de réalité augmentée. Quelques semaines après le lancement de son produit, la start-up américaine, basée en Floride, a annoncé lundi qu'elle va poursuivre son expansion en Suisse, en s'implantant à Lausanne.

Déjà présente à Zurich depuis début 2017 à la suite de l'acquisition de la division de scannage en 3D de la start-up zurichoise Dacuda, Magic Leap aura désormais un centre d'excellence en Suisse romande. Il concentrera ses efforts sur l’avancement des travaux d’optique et de photonique (science de la lumière) pour les futurs appareils de la jeune pousse. Ce centre vient s'ajouter aux cinq autres de la start-up, situés à Seattle, Plantation, Boulder, Sunnyvale et Austin.

À l'instar du bureau Magic Leap à Zurich, Lausanne a été choisie par la start-up car il s'agit "d'une plaque tournante pour l'innovation et les développements technologiques avant-gardistes". La jeune pousse donnera davantage d'informations sur son engagement au sein de la communauté technologique vaudoise au cours des prochains mois.

Dans la course aux levées de fonds, Magic Leap a réussi une performance considérable. Depuis sa création, elle a réuni plus de deux milliards de dollars auprès d'investisseurs tels que Google, le géant chinois Alibaba et l'entreprise américaine de télécommunications Qualcomm.

Début août, Magic Leap a lancé en quantité limitée sur le marché son casque de réalité augmentée, principalement destiné à un public de développeurs. Sa particularité: il doit être configuré et adapté à la morphologie de chaque utilisateur. Il n'est donc par exemple pas possible de le partager au sein d'une même entreprise.

Pour l'heure, le casque, qui coûte 2295 dollars, est uniquement commercialisé dans quelques grandes villes américaines comme San Francisco et New York. 

La start-up américaine a pour principal concurrent Microsoft. Le groupe informatique américain a lancé il y a plus de trois ans ses lunettes HoloLens, qui font figure de pionnières dans le domaine de la réalité augmentée et restent une référence pour les autres acteurs du marché. 

 

 






 
 

AGEFI



...