Aevis Victoria en pleine phase d’optimisation

lundi, 17.09.2018

Le groupe fribourgeois, numéro deux en Suisse dans les cliniques privées, a enregistré une perte nette de 1,6 million au 1er semestre mais anticipe un bénéfice annuel. Interview avec son CEO, Antoine Hubert.

Piotr Kaczor

Antoine Hubert. Une certaine taille critique est requise pour absorber les baisses tarifaires. Nous sommes bien armés à cet égard. (Keystone)

L’exploitant de cliniques privées et d’hôtels de luxe Aevis Victoria, basé à Fribourg, a présenté vendredi des résultats semestriels marqués par des facteurs non récurrents (lire ci-dessous), l’impact des rénovations ainsi que par la baisse des tarifs régulés dans le domaine médical. Le premier...






 
 

AGEFI



...