L'UNIGE crée une chaire en philanthropie comportementale

mardi, 05.02.2019

L’Université de Genève se dote d’une chaire en philanthropie pour promouvoir la recherche et l’enseignement. Une première en Europe.

Giuseppe Ugazio, professeur assistant, sera le titulaire de la nouvelle chaire.

Grâce à un partenariat public-privé, une chaire en philanthropie voit le jour à l’Université de Genève. Elle est cofinancée par les fondations de la famille Rothschild à Genève.

La nouvelle chaire s’inscrit dans la stratégie de l’UNIGE, comme dans celle des fondations Edmond de Rothschild, engagées dans la promotion de la recherche et l’enseignement de la philanthropie et portée par le Centre en philanthropie de l’université.

>> Lire aussi: Le Centre en philanthropie à Genève souffle sa première bougie

Giuseppe Ugazio, professeur assistant, sera le titulaire de la nouvelle chaire. Diplômé de l’Université de Zürich et chercheur à l’Université Harvard, il est titulaire de deux doctorats, l’un en philosophie et l’autre en neuro-économie. Il a été nommé pour ses compétences de chercheur interdisciplinaire et sa méthodologie novatrice en sciences comportementales.

«Il s’agit d’une discipline émergente, à la frontière entre la finance comportementale, l’économie comportementale, la psychologie et les neurosciences. Il n’existe actuellement qu’une poignée de chercheurs dans ce domaine au niveau international», explique Rajna Gibson Brandon, professeure de finances à la Geneva School of Economics and Management à laquelle est rattachée la chaire et fondatrice du Geneva Finance Research Institute de l’UNIGE.

Inauguré en septembre 2017, le Geneva Centre for Philanthropy, a été créé par l’UNIGE en partenariat avec les fondations Edmond de Rothschild, la fondation Lombard Odier et une fondation privée genevoise. Le cercle de ses partenaires stratégiques s’est depuis élargi à la fondation Perspectives de Swiss Life, la fondation Leenaards et la fondation de bienfaisance du groupe Pictet.






 
 

AGEFI



...