La faillite d'Air Berlin a dopé le chiffre d'affaires de Lufthansa

mardi, 26.12.2017

Lufthansa estime que la faillite de son concurrent plus petit Air Berlin se traduira par une hausse de quelque 150 millions d'euros de son chiffre d'affaires au quatrième trimestre, a déclaré Carsten Spohr, président du directoire de la compagnie aérienne allemande.

La faillite d'Air Berlin a profité à son concurrent Lufthansa. (Keystone)

Dans un entretien publié au cours du week-end par le Frankfurter Allgemeine Sonntagszeitung,  Carsten Spohr, président du directoire de la compagnie aérienne allemande indique le CA de Lufthansa a été dopé par  la faillite de son concurrent plus petit Air Berlin. Cependant l'impact positif induit par ces revenus additionnels est en partie annulé par des coûts supplémentaires.

Lufthansa a augmenté ses capacités après qu'Air Berlin a cessé ses activités fin octobre, faisant par exemple voler un Boeing 747 sur la liaison Francfort-Berlin pour répondre à la demande.

Il y a près de deux semaines, la compagnie a renoncé à racheter la filiale Niki d'Air Berlin, la Commission européenne lui ayant alors dit qu'elle ne pouvait accepter l'opération pour des motifs de concurrence.

Cette décision de Lufthansa a à son tour entraîné le dépôt de bilan de Niki, transporteur pour lequel ses administrateurs ont sélectionné quatre candidats au rachat, dont IAG, le propriétaire de British Airways, d'Iberia et du transporteur à bas coût Vueling.

Selon le Frankfurter Allgemeine, Lufthansa avait déjà accordé quelque 70 millions d'euros (82 millions de francs) de financements à Niki avant l'intervention des autorités européennes. Etant donné que la compagnie fondée par le triple champion du monde de Formule 1 Niki Lauda est à l'abri de ses créanciers, Lufthansa n'a qu'une chance infime de récupérer cette somme.






 
 

AGEFI


 

 



...