Terapet rêve d’une protonthérapie plus précise et donc plus efficace

dimanche, 08.12.2019

L’outil de ce spin-off du CERN permettra de suivre, en temps réel dans le corps humain, les faisceaux de protons luttant contre les tumeurs.

Sophie Marenne

Le Pr. Raymond Miralbell des HUG et les physiciens du CERN, Christina Vallgren et Marcus Palm, ont fondé la start-up en juillet.

Dans la guerre contre les tumeurs cancéreuses, la protonthérapie est une nouvelle arme de pointe. Ultra-précise, cette technologie utilise des faisceaux de protons qui détruisent les cellules cancéreuses plus efficacement tout en évitant d’endommager les tissus sains. «On estime qu’en 2030, plus...






 
 

AGEFI




...