Le difficile jeu d’équilibre de la Loterie Romande

vendredi, 03.08.2018

Loterie Romande. Jean-Luc Moner-Banet, CEO de la société d’utilité publique, doit trouver un équilibre entre des jeux «pertinents commercialement» et «responsables socialement».

Philippe D. Monnier

Jean-Luc Moner-Banet. «Nous allons lancer de nouvelles applications, notamment de nouveaux jeux en ligne.»

Fondée en 1937 par les cantons romands, la Loterie Romande est une association d’environ 300 collaborateurs. Son but est d’organiser et d’exploiter des loteries et paris et d’en destiner la totalité du bénéfice net à des institutions d’utilité publique – sociale, culturelle, de recherche ou...






 
 

AGEFI




...