Manor quitte la Communauté d'intérêts du commerce de détail

mercredi, 12.02.2020

L'organisation de lobbyisme des détaillants suisses ne compte plus que trois membres, Migros, Coop et Denner, après le départ de Manor.

Manor entend toutefois collaborer à l'avenir avec la CI du commerce de détail. (Keystone)

La Communauté d'intérêts (CI) du commerce de détail en Suisse voit Manor quitter ses rangs. L'organisation de lobbyisme des détaillants helvétiques ne compte désormais plus que trois membres, à savoir Migros, Coop et le discounter Denner, propriété de la Fédération des coopératives Migros (FCM).

Porte-parole de l'organisme, Athéna Martinez, a précisé que le groupe bâlois de grands magasins quittera la CI du commerce de détail à fin mars, confirmant une information publiée mercredi dans plusieurs journaux de Tamedia. A cette date, la CI ne comptera donc que des membres issus des deux géants oranges du secteur en Suisse.

Selon des sources de la branches citées par les titres de Tamedia, Migros et Coop domineraient de manière trop marquée l'organisation qui comptait encore parmi ses membres fondateurs Valora et Charles Vögele, outre les trois détaillés déjà mentionnés. L'exploitant bâlois des kiosques Valora ainsi que la chaîne schwyzoise de magasins de confection Charles Vögele, qui a disparu, avaient quitté l'association en 2015.

Mme Martinez a rejeté les reproches, soulignant que la CI prend en général ses décisions à l'unanimité. En l'absence de consensus entre les membres sur un thème, l'organisme renonce à prendre officiellement position, a-t-elle expliqué. Ce dernier entend poursuivre son activité, même si celui-ci ne défend plus que les intérêts politiques des groupes Coop et Migros, deux des trois plus importants employeurs de la branche en Suisse.

Quant à Manor, son porte-parole, Fabian Hildbrand, reconnaît certes parfois l'expression d'opinions divergentes lors de discussions exploratoires, mais évoquer de telles dissensions "est fortement exagéré". Manor, qui représente le seul détaillant à être membre de la CI du commerce de détail ainsi que de l'association de la branche Swiss Retail Federation, souhaitait se concentrer sur une seule organisation.

Or "nous bénéficions avec l'association faîtière Swiss Retail Federation de nombreuses prestations, dont notamment des conditions préférentielle de sa caisse de compensation familiale", a poursuivi M. Hildbrand. Manor entend toutefois collaborer à l'avenir avec la CI du commerce de détail. (awp)






 
 

AGEFI




...