Le conseil d'administration de Credit Suisse soutient Tidjane Thiam

lundi, 30.09.2019

L'organe de surveillance de Credit Suisse estime que Tidjane Thiam doit continuer de diriger la banque après l'affaire d'espionnage d'Iqbal Khan.

Tidjane Thiam peut compter sur le soutien de son conseil d'administration. (Keystone)

Le patron de Credit Suisse, Tidjane Thiam, peut apparemment compter sur le soutien de son conseil d'administration dans la rocambolesque affaire d'espionnage qui a éclaté la semaine dernière.

C'est du moins ce qu'affirme lundi le Financial Times (FT), citant des sources proches du dossier, selon lesquelles l'organe de surveillance estime à l'unanimité que le Franco-Ivoirien doit continuer de diriger le numéro deux bancaire helvétique.

Selon le quotidien britannique, la banque est dans son droit le plus absolu lorsqu'elle enquête pour savoir si son ancien banquier vedette Iqbal Khan - un temps pressenti pour prendre la relève à la fonction suprême - essaye de débaucher d'autres collaborateurs importants.

Une des sources a cependant laissé entendre que le conseil d'administration n'avait pas encore eu accès sur la version finale de l'enquête qu'il avait diligentée. Aussi ne faut-il s'attendre à une décision que dans quelques jours.

Dans sa défense de son plus haut dirigeant exécutif, l'organe de surveillance de la banque aux deux voiles se voit également conforté par la position de plusieurs actionnaires de référence, à l'image de Harris Associates. La société d'investissement chicagoane avait exprimé la semaine dernière son soutien à Tidjane Thiam. (awp)






 
 

AGEFI




...