Telia se voit réclamer 1,4 milliard d'amende par les USA et les Pays-Bas

jeudi, 15.09.2016

L'opérateur télécoms suédois Telia a annoncé avoir reçu des autorités américaine et néerlandaise une proposition d'accord assortie d'une amende d'1,4 milliard de dollars dans le cadre de l'enquête pour corruption en Ouzbékistan.

"L'entrée de Telia en Ouzbékistan a été mal faite, au mépris des règles éthiques et nous sommes prêts à prendre nos responsabilités", a souligné la présidente de Telia, Marie Ehrling. - (Reuters)

L'opérateur télécoms suédois Telia, visé par une enquête pour corruption en Ouzbékistan, a annoncé jeudi avoir reçu des autorités américaine et néerlandaise une proposition d'accord assortie d'une amende d'1,4 milliard de dollars.

"L'information reçue était générale et n'entrait pas dans les détails mais suggère un accord total d'environ 1,4 milliard de dollars, ce qui correspond à environ 12 milliards de couronnes pour toutes les enquêtes", a écrit le groupe dans un communiqué.

L'enquête avait été ouverte en mars 2014 sur des versements à une entreprise ouzbèke pour obtenir une licence 3G en Ouzbékistan ainsi qu'une participation de 26% dans l'opérateur téléphonique Ucell.

"L'entrée de Telia en Ouzbékistan a été mal faite, au mépris des règles éthiques et nous sommes prêts à prendre nos responsabilités", a souligné la présidente de Telia, Marie Ehrling dans le communiqué.

"Notre réaction initiale à cette proposition est que cette somme est très élevée. Nous allons analyser l'information et décider comment procéder en discussion avec les autorités", a-t-elle affirmé.

En février, le russe Vimpelcom, impliqué dans ce scandale de pots-de-vin, avait écopé d'une amende de 835 millions de dollars aux Etats-Unis. - (awp)


 

 
 



Agrandir page UNE

agefi_1970-01-01_jeu_01
 

...