Swisscom: recettes et rentabilité en baisse dans un marché sous pression

jeudi, 06.02.2020

L'opérateur Swisscom a vu ses recettes et sa rentabilité opérationnelle (Ebit) se replier l'année dernière dans un marché sous pression de la concurrence.

Dans les activités de base en Suisse, les recettes se sont repliées de 2,8%.(Keystone)

L'opérateur Swisscom a vu ses recettes et sa rentabilité opérationnelle (Ebit) se contracter l'année dernière dans un marché sous pression de la concurrence. Alors que le géant bleu est à la peine sur le marché helvétique, il a gagné de nouveaux clients avec sa filiale italienne.

Le chiffre d'affaires du groupe de télécoms a reculé de 2,2% à 11,45 milliards de francs en 2019, "dans un contexte de saturation des activités de base en Suisse", a indiqué Swisscom jeudi dans un communiqué.

Dans les activités de base en Suisse justement, les recettes se sont repliées de 2,8% à 8,56 milliards de francs alors qu'elles ont progressé de 5,4% à 2,22 milliards d'euros (2,4 milliards de francs) en Italie avec la filiale Fastweb.

En matière de rentabilité, le résultat d'exploitation (Ebit) a fortement reculé de 7,7% à 1,91 milliard de francs. Le bénéfice net a par contre progressé de 9,7% à 1,67 milliard, porté par des éléments fiscaux non récurrents.

Poursuite de la réduction des coûts

Le chiffre d'affaires enregistré par le groupe est conforme à ses propres projections et à celles des analystes interrogés par AWP. L'Ebit est par contre ressorti en dessous des 2 milliards de francs attendus par le marché, alors que le bénéfice net a légèrement dépassé les prévisions des analystes.Pour faire face à la pression sur le marché, Swisscom a taillé dans ses coûts. L'année dernière, l'opérateur historique a dépassé son objectif annuel de 100 millions de francs d'économies. Dans ce contexte, les effectifs du groupe ont été réduits de 3% à 16'628 emplois à temps plein en Suisse.En parallèle, le groupe a poursuivi ses investissements, notamment dans la fibre optique et la nouvelle norme de téléphonie mobile 5G. L'année dernière, il a dépensé 2,4 milliards de francs.Swisscom, qui veut verser un dividende stable de 22 francs par titre à ses actionnaires, table en 2020 sur une poursuite du recul des ventes à environ 11,1 milliards de francs. Le groupe veut aussi poursuivre ses investissements avec 2,3 milliards et doubler d'ici fin 2025 la couverture en fibre optique jusqu'aux logements et commerces.En matière de 5G, Swisscom avertit que "de nouveaux emplacements d'antennes ou la transformation d'installations existantes sont indispensables", alors que la fronde s'élève dans plusieurs communes et cantons contre cette technologie.La pression concurrentielle va amener Swisscom à poursuivre son programme d'économie de 100 millions de francs par an d'ici 2022. Les actionnaires devraient par contre bénéficier d'un dividende inchangé à 22 francs par action au titre de 2020.(awp)

 

 






 
 

AGEFI




...